FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM À COMPTER DU 25/07.

Partagez|

Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Dim 12 Avr - 22:15



Isaiah Ephraïm Jude Andresson
They lead me to believe that everything’s a mess...

✝ NOM : Andresson, hérité d'un lointain ancêtre nordique, la famille étant depuis longtemps installée dans le sud des Etats-Unis. ✝ PRÉNOMS : Isaiah Ephraïm Jude, des prénoms tirés de la Bible, une tradition familiale.  ✝ AGE : 25 ans, s'il a bien compté les jours, il vient tout juste d'entrer dans sa vingt-cinquième année. Mais il n'est plus tout à fait sûr du temps qui passe.  ✝ LOCALISATION : Perdu en Géorgie. Pour les précisions, c'est plus compliqué, étant donné qu'avec le petit groupe qu'il a intégré, ils sont en mouvement.  ✝ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : Sa carte d'identité indiquait qu'il était né le 4 avril 1990, à Rome (Georgia, USA)., mais qui s'en préoccupe encore ?  ✝ NATIONALITÉ ET ORIGINES : Isaiah est américain, et ce depuis pas mal de génération, mais son nom et son physique témoigne d'un métissage avec les peuples européens nordiques, probablement des ancêtres suédois.  ✝ ORIENTATION SEXUELLE : Bisexuel, même si avant l'Apocalypse, il se pensait hétéro. Mais si offrir son corps à un homme lui offre une protection... ✝ STATUT FAMILIAL : Célibataire, sans enfant, probablement sans famille vu les probabilités que sa famille ait survécu.  ✝ PROFESSION AVANT L'EPIDEMIE : Infirmier urgentiste au Queen Charlotte Hospital.   ✝ OCCUPATION ACTUELLE : Survivant avec option pisteur, cueilleur et soigneur. ✝ CRÉDITS : Gifs & avatar fiche : Cedrick, icon : ADASTRA   ✝ GROUPE : Shades of Cool.


who are you really?
Une chose est sûre, c'est que personne n'aurait parié sur Isaiah pour le rôle du parfait survivant. Avant tout cela, c'était un gentil garçon, toujours à aider son prochain, dévoué aux autres, altruiste parfois à l'extrême. Incapable de violence, toujours à tenter de régler les conflits dans le calme. Vraiment, personne n'aurait pu prévoir qu'il survive. Lui-même n'y croit pas. Il se considère extrêmement chanceux. Ou extrêmement malchanceux, il ne sait plus vraiment si survivre est une chose positive avec toutes ces horreurs qu'il a vu, qu'il voit, qu'il verra encore.
Ce qu'il sait, c'est qu'il a beaucoup perdu au fil des jours. Ses proches. Les personnes qui l'avaient sauvé au début de tout ça. Quelque chose s'est brisé en lui. Il survit presque par mécanisme, par lâcheté aussi, parce qu'il n'arrive pas à se laisser mourir, il n'arrive pas à lâcher prise. Il a essayé pourtant, mais courage ou lâcheté quelque chose le maintient en vie. Ou ce qui se rapproche de la vie.
Au fil des jours, il a appris à se méfier. A vivre seul, à ne compter que sur sa propre fiabilité. Il est devenu craintif, presque sauvage. Pourtant, il avait toujours été sociable, mais, dans une société avec des règles. Maintenant qu'il n'y en a plus, il se sait fragile. Son utilité est tout relative et tous les individus ne sont pas bienveillants, loin de là. Alors il sait se faire discret, invisible, silencieux. C'est ce qui l'a sauvé. Plus d'une fois. Cela le sauvera encore. Il fuit aussi toujours les combats, préférant se cacher, courir, trouver une échappatoire à la confrontation, il n'a jamais été un guerrier, il ne l'est pas devenu. La peur lui sert à survivre. Elle le fait réagir plus vite, il ne l'a pas effacée, il l'a dompté. Elle lui confère peut-être plus d'instinct. Comme un animal. A vrai dire, il s'en approche de l'animal. Beaucoup trop. Il ne sait presque plus parler. Mais il observe, beaucoup, il réagit vite aussi. Ce n'est pas une intelligence fulgurante, mais un sens innée de l'astuce, de la débrouillardise. Peut-être aussi qu'il porte sur les choses un regard sans cesse différent, créatif dans la survie en quelque sorte.
Mais ce dont il a besoin, c'est d'avoir une personne à qui se rattacher. Il n'est pas un solitaire, c'est probablement pour cela qu'il a suivi des jours durant le groupe dont il fait actuellement partie. Il avait besoin de protéger quelqu'un. Il a aussi besoin d'être utile. Il a besoin de faire partie de quelque chose pour ne pas devenir plus animal qu'il ne l'est déjà. Il ne veut plus retomber au niveau de déshumanisation où il s'est déjà retrouvé... En fait sa peur est de ne plus être si différent des rôdeurs. C'est pour cela qu'il a besoin de quelqu'un, pour se sentir redevenir normal à nouveau. Ne plus être un animal, être humain.  
into the wild
Avant le début de l'épidémie, Isaiah était végétalien, et passionnée par la cueillette et cuisine de plantes sauvages. Cela paraît anodin, mais sa connaissance des plantes, et leurs propriétés nutritives lui ont permis de survivre en se nourrissant essentiellement de racines et autres plantes comestibles.✝ Élevé dans une famille très croyante, il a intégré très jeune les scouts. Les camps en pleine nature, les techniques de survie primaires, les pièges à lapin, tout ça, et aussi les ventes de cookies, mais ça ne sert pas vraiment maintenant. Il lui a fallu un peu de temps pour se réapproprier ce qu'il avait appris plus jeune, mais sa mémoire a su retrouver ce qui était vital pour sa survie. ✝ De part sa formation d'infirmier, Isaiah a une bonne connaissance du corps humain, cela peut aussi bien servir à soigner qu'à se défendre. Même si le combat n'est pas sa spécialité, il lui arrive de porter des coups efficaces pour pouvoir ensuite s'enfuir. Il connaît aussi pas mal les médicaments et leurs dosages pour les maladies « communes ».✝Il a vécu seul plusieurs mois, en se dissimulant des rôdeurs arborant leur propre odeur. Il a marché des heures avec eux, il s'est fondu dans des meutes. Il a presque failli en oublier qu'il était encore vivant. Mais au moins, il connaît très bien leur fonctionnement. ✝ S'il était végétalien avant tout cela, maintenant, il ne crachera jamais sur de la viande, ou sur de la nourriture en général. Il a l'impression d'avoir tout le temps faim. La nourriture est une véritable obsession pour lui, si bien qu'il essaie toujours d'en stocker sur lui. ✝ Depuis le début de l'épidémie, il n'a jamais tué un autre vivant, du moins, pas directement, peut-être qu'il a accéléré les chances de mourir d'un seul homme. Il n'a pas non plus tué beaucoup d rôdeurs, car malgré tout, il les considère encore comme une forme de vie, il préfère les fuir que les tuer définitivement en général. Mais il sait le faire à présent, et n'hésite plus en cas de survie. La nécessité fait la différence en somme. ✝ En forêt, il a pris l'habitude de dormir en hauteur pour éviter morts comme vivants. ✝ Malgré tout ce qui est arrivé, Isaiah continue de prier et de croire en un hypothétique Dieu. Il porte une croix autour du cou.


✝ pseudo/prénom : Cedrick ✝ âge : 23 ans. ✝ pays : Celui du camemberg ! ♥ ✝ fréquence des visites : 4/7 ✝ comment avez-vous trouvé le forum ? Par quelqu'un qui va s'inscrire sous peu... Pratique hein ? xD ✝ vos impressions sur celui-ci ? Hormis le fait que le soleil m'empêche de profiter du forum entre 12h et 17h à cause du design, j'ai rien à dire ! (Je fermerai mes volets pour vous ! ♥ )  ✝ mot de la fin : Braiiiiiiiin ! *ç*

FEAT TOBY REGBO


Code:
<font class="avatarpris"><b>TOBY REGBO</b></font> ✝ Isaiah Andresson


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Dim 12 Avr - 22:15




Can I clear my conscience ?



L'hôpital avait été submergé par les blessés. Des choses folles arrivaient. Des gens mordus par d'autres. De la folie. Isaiah était perdu dans le flot de malades. Et puis, les émeutes avaient commencé. Des patients qui tentaient d'en... dévorer d'autres ? C'était un de ses collègues ambulancier, qui l'avait sorti de là. Joel. Il l'avait entraîné à l'extérieur de l'hôpital malgré ses réticences à laisser ces gens dans un tel enfer. Il ne comprenait pas encore qu'il ne pouvait plus rien pour ces gens-là. Il se réfugièrent dans l'ambulance que Joel conduisait. Et l'autre homme prit l'initiative de conduire hors de la ville, hors de Charlotte. Les rues étaient encombrées, conduire ressemblait à un parcours du combattant. Sans les capacités de l'ambulancier en conduite, ils ne seraient jamais sortis.

« Tu habites bien en campagne ? »demanda le grand brun sans quitter la route des yeux.

« … Oui... Continue sur la 24eme... »

Isaiah ne pouvait s'empêcher de regarder ce qui se passait dehors avec un regard effrayé. Il ne comprenait pas. La radio diffusait des messages d'urgences, des consignes incohérentes. Le blond restait sous le choc. Ce qu'il avait vu à l'hôpital... Ces gens qui s'entre-dévoraient... C'était impossible. La main de Joel se posa sur la sienne, la serrant doucement.

« On a fait ce qu'il fallait, Isaiah. On pouvait rien faire. »dit-il d'une voix presque calme.

« Mais qu'est qu'on va faire maintenant ? Qu'est-ce que c'était ? Qu'est-ce que... »

Il craqua, pleurant sans dignité, paniqué, traumatisé. La main caressait doucement son bras. Il ne savait pas comment cet homme faisait pour rester si calme. Peut-être parce qu'il était plus habitué aux situations d'urgence ? Peut-être parce qu'il avait été militaire avant ? Peut-être parce qu'il était juste plus fort ?

« On reste ensemble. On va rester chez toi. Si c'est une maladie, rester loin des foyers de contamination, c'est ce qu'il faut faire non ? On attendra d'en savoir plus, d'accord ? Calme-toi, tout ira bien, je suis avec toi. »

Isaiah acquiesça. Logiquement c'était ce qu'il fallait faire, oui... C'était juste que la logique du blond avait momentanément disparu.

*

Les jours avaient passé. Ils étaient resté isolés. Mais parfois un infecté venait frapper à leur porte. Joel avait compris comment les tuer à force d'essayer. Isaiah en était incapable. Il n'y arrivait pas. C'était des humains. Ils avaient besoin de soins, pas d'avoir le crâne explosé. Mais il se taisait. Il se contentait d'enterrer les morts. Ils avaient encore des réserves de nourriture chez lui, et l'environnement était plutôt propice à leur survie. Isolé, une vue plutôt dégagée sur les alentours, un potager qui donnait encore quelques légumes d'hiver. La passion du bio d'Isaiah leur sauvait un peu la mise. Plus aucun message ne passait sur les ondes radio. Joel n'avait pas réussi à joindre son ex-femme. Il ne savait pas si ses enfants allaient bien. Mais il était courageux. Très courageux. Isaiah admirait sa force de caractère. Lui-même aurait aimé savoir si ses parents allaient bien... L'angoisse était toujours là, mais ils n'en parlaient pas. Quand ils parlaient, c'était pour parler de choses pragmatiques, ou pour penser à autre chose.

*

Isaiah avait ouvert à l'homme sans même réfléchir. On appelait à l'aide. Il devait ouvrir. Il avait ignoré les mises en garde de Joel et... Il s'était retrouvé face au canon du pistolet. Il avait reculé. L'homme était entré, et avait fermé derrière lui. Il avait exigé de la nourriture. Il avait ruiné une bonne partie de leurs réserves. Joel était nerveux, cherchant sans doute la moindre faille pour les sortir de ce faux pas. Mais le pistolet était toujours braqué sur Isaiah. Toujours.

« Tu dois regretter, hein... D'avoir ouvert au grand méchant loup, gamin. »

Le canon glisse sur sa tempe, descend dans son cou. Il tremblait. Il avait peur. Vraiment peur. Il regrettait oui. Il lui ordonna d'attacher Joel. Sans doute parce qu'il sentait que l'ancien militaire était la seule vraie menace dans cette maison.

Dès que les mouvements de Joel furent entravés, l'homme entraîna le blond dans la chambre. A défaut d'avoir une femme sous la main, un efféminé ferait l'affaire. Isaiah eut beau crier, se débattre, rien n'y fit. Il capitula. Il entendait Joel se débattre, hurler qu'on arrête. Il sortit de la chambre après de longues minutes. Il alla silencieusement dans la cuisine, et prépara un verre de whisky, mais il versa aussi le contenu de quelques cachets dedans. Il l'amena à l'homme, subissant encore ses assauts pour quelques minutes, serrant les dents. Mais l'inconnu s'endormit presque d'un coup, sous l'effet des somnifères.

Isaiah prit le pistolet, il le pointa vers l'homme. Vers ce foutu barbare. Vers ce putain de salopard. Mais il n'arriva pas à appuyer sur la détente. Il se rhabilla silencieusement. Il ferma la porte. Il libéra Joel, lui intimant le silence.

« On s'en va... »murmura-t-il.

Joel attrapa son bras, le regard inquiet.

« Tu l'as tué ? »

Le blond secoua négativement la tête.

« Donne moi son flingue. Ce connard ne mérite pas de vivre. »

« Non. On s'en va, Joel. »

Il attrapa un sac à dos qu'il utilisait pour la randonnée, et le remplit des quelques réserves qu'ils avaient encore, de quelques bouteilles d'eau, de médicaments, de quelques vêtements. Joel s'occupa de voler les affaires de l'inconnu. Finalement, le blond demanda à Joel de tout mettre dans la voiture, lui certifiant qu'il arrivait. Il rentra à nouveau dans la chambre. Il attacha les bras de l'homme aux montants du lit. S'il n'avait pas réussi à le tuer, il ne l'aiderait pas à survivre. Il ouvrit toutes les fenêtres, toutes les portes. Si un infecté passait par là, cette homme se ferait dévorer. Dieu seul jugerait s'il devait ou non être épargné.

*

Au bout de deux jours à rouler, ils n'avaient pas d'objectif, leur réserve d'essence arrivait dans le rouge. Ils siphonnèrent quelques réservoirs. Mais la désolation semblait s'être généralisée. Ils s'arrêtèrent pour la nuit. Il commençait à faire vraiment froid.

« On devrait aller chercher ta femme et tes enfants... » murmura le blond, allongé à côté de Joël à l'arrière de l'ambulance.

L'homme restait silencieux. Puis se tourna vers le blond.

« Ex-femme. »soupira-t-il. « Elle n'aurait pas voulu que je la retrouve. Et ils sont à l'autre bout du pays. Sans doute morts qui plus est. »

Isaiah eut un regard peiné. Il ne savait pas quoi répondre. Il ne savait pas pourquoi il ne voulait pas penser ainsi. Il espérait que sa famille soit encore en vie. Ils vivaient en campagne... Et puis, son père était chasseur, et pas du genre à se laisser marcher sur les pieds alors... Ses dents claquèrent à cause du froid. Leurs corps se rapprochèrent, pour garder la chaleur.

« On pourrait aller chez mes parents... Ils ont une ferme... Et... »

« Je veux juste rester avec toi, Isaiah. »

Isaiah ne repoussa pas l'homme. En fait, il avait besoin de sa chaleur. Besoin de ses caresses pour se sentir exister. Il se fichait que ce soit un péché. Dieu n'en avait plus rien à faire non ? Ils repartirent avec Rome comme objectif.

*

Ils s'étaient retrouvés coincés. Enfermés dans cette pièce. Joel avait été mordu. Ils savaient tous les deux ce que ça voulait dire maintenant, après quelques mois à fuir les infectés, à les observer aussi. Ils savaient. Isaiah ne voulait pas se résoudre à l'abandonner. Il ne pouvait pas. Il essaya de lutter contre le mal de lui donner des antibiotiques qu'il restait. Il ne pouvait pas le perdre. Il ne voulait pas le perdre. Pas lui. Pas après tout le chemin qu'ils avaient parcouru. Non. C'était impossible.

« Tue-moi. Ne me laisse pas te mordre. »

« Tu vas pas devenir pareil, Joel... »

« Arrête Isaiah. Tu vas devoir y arriver. Tu me tueras pas. Je serai plus moi-même. »

« Joel... »

« Si tu m'aimes, fais le. »

« Je t'aime, Joel... Je t'aime... »

Pourtant quand il arrêta de respirer, il n'arriva pas à planter son couteau dans son crâne. Il s'enferma dans un placard. Il entendait les doigts de son amant qui grattaient le bois, inlassablement. Ce n'était plus Joël. Ce n'était plus celui qui l'avait sauvé. Celui qui l'avait protégé. Celui qu'il aimait. Il pleura. Il mit longtemps à trouver la force de sortir. Mais il réussit à le faire. Le couteau transperça sa tempe. Et les deux corps s'écroulèrent ensemble. Le blond resta des jours le corps mort serré contre lui. En fait, il voulait le suivre dans la mort. Il n'y arriva pourtant pas. Il finit par avancer. L'odeur était putride dans la pièce exiguë. Joel empestait. Et son odeur avait dissimulé la sienne. C'est ainsi qu'Isaiah comprit. Les loups ne se mangent pas entre eux. Les marcheurs non plus. Le corps de son amant fut le premier qui lui servit à couvrir son odeur, le sang noirâtre étalé sur ses vêtements, sur ses mains, son visage...

*


Il marcha. Aux côtés des morts. Ils étaient la meilleure protection contre les autres. Contre les tordus. Contre les survivants. C'était triste à dire, mais il craignait moins les morts que les vivants. Il pouvait comprendre leur besoin de chair. Parce qu'il avait lui aussi horriblement faim. Plusieurs fois, il hésita à se jeter avec eux sur un survivant imprudent. Mais il ne franchit jamais ce pas. Il se contentait de ce qu'il pouvait trouver. Racines, rongeurs, insectes, larves. Tout ce qui était comestible. Il avait tellement faim. Tout le temps. Il n'osait plus s'approcher des zones habitées. Il avait trop peur de croiser des humains. Il était mieux seul. Ou accompagnés des rôdeurs. Il se sentait presque en sécurité dans les meutes mouvantes. Il marchait avec eux. Arrêtant de réfléchir. Il ne savait même plus vraiment où il était. Ni qui il était. Il se perdait dans la déshumanisation.

Les morts étaient plus utiles que ce qu'on pouvait penser de prime abord. En plus d'être un répulsif à vivants, ils isolaient plutôt du froid, même définitivement tués. Isaiah aurait probablement dû trouver ses actes horribles, mais il n'en avait plus conscience. Plus conscience de rien. Son humanité n'était plus qu'un mot. Il puait comme eux. Il ne paraissait pas beaucoup plus vivant. Son regard seul témoignait de sa non-contamination. Il s'était perdu en route. Il avait perdu ce qui le rendait vivant. Il survivait, il ne vivait plus. Cela dura. Combien de temps, c'était difficile à dire, il avait perdu toute notion de temps. Sans doute quelques semaines, ou quelques mois, obscurs, et semblables.

*

Joel... Il avait cru rêvé en l'apercevant. Mais c'était bien lui ! Pourtant, il l'avait tué. Il savait qu'il l'avait tué. Il avait eu son corps entre les mains. Alors, comment pouvait-il marcher encore ? Parler ? Être vivant ? C'était impossible. Isaiah les avait suivi. Le groupe de survivants dont il faisait parti. Ils était trois. Deux hommes, une femme. C'était peu pour survivre longtemps. Ou trop. On avait plus de chance de rester discret en étant seul. Il en savait quelque chose. Il les pista pendant des semaines, les observant à distance. C'était Joel. Il était encore vivant... Cela n'avait aucun sens, mais il s'en fichait.

Il se mit en tête de surveiller leurs arrières. Parce que ces trois-là n'étaient pas si doués que ça pour effacer leurs traces. Il avait prit pour habitude de le faire pour eux. Ou alors c'était lui qui était trop habitué à ne plus avoir d'existence. Il dormait peu. Mais il était habitué au manque de sommeil, son cerveau était embrumé depuis des mois de toutes façons. Il s'était lavé pourtant au fur et à mesure qu'il les approchait. Peut-être parce que pour la première fois depuis longtemps, il avait l'espoir d'intégrer un groupe. De ne plus être seul. Cependant il avait peur. Peut-être que Joel n'était plus si gentil.

Et puis, il y eut cette nuit-là. Il avait laissé un peu de distance entre eux. Un kilomètre tout au plus. Il pouvait distinguer la fumée de leur feu de camp. Il faisait assez froid pour que ce soit nécessaire. Enfin, lui s'était habitué au froid, et puis, il avait récupéré de quoi se couvrir sur les morts. Il ne dormait jamais profondément, suivant perché en hauteur. Et il avait entendu le groupe de rôdeurs. Une quinzaine vu leur bruit. Il savait parfaitement ce qui les attirait, la chaleur, l'odeur. Eux. Ceux qu'il voulait intégrer. Ceux qu'il voulait protéger. Il ne réfléchit pas vraiment en quittant son arbre. Il avait couru dès qu'il était assez éloigné des marcheurs. Il était arrivé à leur camp. Joel montait la garde. Il s'approcha de lui, levant les mains en l'air, découvrant un visage humain sous des haillons de crasse et de puanteur. Mais son visage était presque propre. Humain.

« Des rôdeurs. Bientôt. »articula-t-il avec difficulté, sa voix bloquée dans sa gorge, sourde.

Cela faisait des mois qu'il n'avait pas parlé. Il s'avança vers le feu et l'éteignit sans demander son avis, sacrifiant une couche de tissu constituant sa tenue, piétinant le feu avec rapidité.

« Ils arrivent. Réveiller les autres. Partir. Vite. »

Il attendit que l'homme réveille ses compagnons, et il les suivit, sans rester vraiment à côté d'eux. Il ne savait pas vraiment s'il pouvait. Mais il leur avait évité le pire. Quinze rôdeurs au réveil, ils n'auraient pas pu se défendre. Alors, petit à petit il approcha un peu plus. Craintif. Il leur offrit un peu de ce qu'il avait à manger. Comme pour leur demander d'intégrer leur meute. Ce qu'ils acceptèrent finalement. Sans qu'il comprenne vraiment pourquoi.


Know your ennemies.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Dim 12 Avr - 23:45

Bienvenue sur le forum

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Dim 12 Avr - 23:49

Merci monsieur le Cannibale !
(Et tuer des enfants, c'est un bon passe temps ! 8D )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 0:00

Oui, mais bon. il a tué que sa fille, c'est amplement

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 0:02

Ah ouais, nan, tuer les siens, c'est moins cool que tuer ceux des autres ! D8
(Après je dis ça, mais Isa' c'est un bisounours, il tuera pas d'enfant, ça me rend triste... Euh... Ouais en fait peut-être pas ! XD *sort* )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 0:58

Je te montre si tu veux

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 1:00

Je suis pas sûre qu'accepter cette proposition indécente soit une chose positive ! XD
Mais je note la proposition !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 6:57

Bienv'nue à toi l'ami!
Je sens que ce petit ange va passer un sale quart d'heure par ici XD
Bon courage pour... ben tout l'reste
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 11:28

Merci ! /o/
Oh, le sale quart d'heure, il l'a déjà passé avant de venir aussi je crois ! (Pis, ange, c'est un peu trop s'avancer quand même... Il est pas sans ressource... Mouhahahaha. *sort* )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 11:38

Bienvenue sur le forum !
Tu as toutes les capacités pour rejoindre notre paroisse, we need you !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 11:41

Comment on essaie de recruuuter ! 8D
Je note la proposition ! /o/
Et merci ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 12:25

Oh oui on aime les jolis blonds à bouclettes, ça fait très ange tombé du ciel.  
Bienvenue parmi nous !  
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 12:34

Ouais mais est-ce que les petits blonds à bouclettes vous aiment ? 8D
Merci ! ♥
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 12:37

Ils ont intérêt sinon ils se retrouvent brûlés au bûcher pour hérésie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 12:38

Cet argument est convaincant ! :mdr2:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 16:19

Parce qu'on pas changer les bonnes habitudes *viens faire pipi dans ta fiche pour marquer le territoire* ♥
Je lirais ta fiche après xD

Bienvenue quand même *sort* (même si je suis arrivé après mouhahaha c'est tellement evil *sort encore*)
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 16:21

Mais ça va pas Kendall ! xD
Et faut que tu perdes cette habitude du pipi sur mes fiches, ça devient relou ! xDD (et ça pue ! *sort* )
Merci cependant !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 16:30

'i sent bon mon pipi !!! C'est du Chanel !!! (on dirait tellement un certain dictateur moustachu ce smiley xD)
De rien et viens faire un câlin ! xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 17:22

Bôté Bienvenue sur le forum, si tu as de quelconques questions, on est là pour y répondre alors n'hésite pas Bon courage pour la rédaction de ta fiche aussi !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sullivan Caldwell
a walk among the graves + shades of cool
MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : avatar : marionette ; gifs : fuckyeahannibal.tumblr
DISPONIBILITÉ RP : lenke (absente)
LOCALISATION : changeante.

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 17:24

La bonne gueule. Bienvenue parmi nous, j'aime beaucoup le personnage !

_________________
As days go by, the night's on fire.
No matter how many deaths that I die I will never forget. ✻ “Tell me would you kill to save a life ? Tell me would you kill to prove you're right ? Crash, crash, burn, let it all burn, this hurricane's chasing us all underground.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 17:28

Kendall : t'as du bol d'être un privilégié ! èé

Desmond : Merci boté aussi ! /o/ ♥️ Normalement, j'ai pas de questions ! 8D

Sulli : T'es pas mal non plus, tu sais ! 8D Et merci pour lui !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 21:01


bienvenue en enfer

ça va croquer du zombie

TOBY REGBOOOO                                               Hm. Alors alors, tout est en ordre dans cette fiche, j'ai beaucoup aimé l'histoire (encore un peu et je versais une larmichette    ) et le caractère du personnage   Donc voilà, je vais de ce pas te mettre de jolis couleurs, et j'espère que tu te plairas parmi nous !  

Il est temps pour toi maintenant de laisser ta trace sur le forum. Voici quelques liens qui te seront bien utiles :
✝️ CRÉER UN SCÉNARIO
✝️ CRÉER TA FICHE DE LIEN
✝️ CRÉER TA FICHE DE RP
✝️ FLOODER

N'oublie pas également d'aller vérifier que ton avatar a été ajouté au bottin, mais aussi que ton rang a été ajouté à l'annexe des groupes de survivants. Sur ce, bon courage pour ta survie.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 21:03

Haha, merci ! Je pensais pas être arriver à provoquer la larmichette, mais tant mieux ! Mouhahaha ! /o/
(Et oui, Toby Regbo ! *O* )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die. Lun 13 Avr - 21:19

Congrats
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die.

Revenir en haut Aller en bas

Isaiah ↂ Nobody can save you now. It's do or die.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ A WALK AMONG THE GRAVES  :: PRESENTATIONS-