FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM À COMPTER DU 25/07.

Partagez|

(andreas) les fleurs du mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Andreas Winters
a walk among the graves + born to die
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : night sky (avatar)
LOCALISATION : aux alentours de la prison, dans son élément, la folie

MessageSujet: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:02


andreas winters
Nom : parfois, le hasard fait bien les choses. winters. en écho à la froideur de son visage taillé au couteau, à l'aura qu'il dégage, dénuée de la moindre étincelle de chaleur. winters, le reflet de son âme aussi sombre qu'une nuit de décembre, aussi froide que la tempête qui se déchaine en lui, glaçant son coeur et paralysant le peu de sens qu'il lui reste. ✝️ Prénom : andreas, qui signifierait "homme". moins original que celui de son frère atlas, il ignore si l'origine grecque de leur prénom respectif était volontaire de la part de leurs parents. même s'il en doute. ils étaient trop cons pour ça. ✝️ Âge : vingt-six années de vie qui ne valent rien. quelques-unes qu'il a volées à d'autres sans vergogne et sans le moindre remord, celles restantes qui ne sont bonnes qu'à être jetées dans l'oubli. ✝️ Date et lieu de naissance : le huit mars mille neuf cent quatre-vingt neuf, dans un quartier puant d'atlanta, la capitale de la géorgie. ✝️ Vos origines : américaines pures souches, du moins c'est ce qu'il pense. en réalité, il n'a jamais vraiment cherché plus loin que ce qu'on lui a présenté, et à vrai dire c'est un détail dont il se contre fiche. ✝️ Ancien métier : rien de bien glorieux, rien de bien vertueux. le trafic de drogues, principalement, autrement dit la facilité. parallèlement il arrondissait ses fins de mois en explosant des crânes dans le cadre de combats underground. ✝️ Métier actuel : mercenaire. lenke a su cerner la bête et tirer profit de ce qu'andreas a à donner, c'est à dire vomir sa haine et le courroux brûlant qu'il couve au biais de la violence. sinon, ça lui arrive d'officier en tant qu'éclaireur, mais c'est moins divertissant, n'est-ce pas? ✝️ Orientation sexuelle : les femmes, indubitablement. elles sont si fragiles, les femmes, si faciles à faire tomber dans ses bras, tellement naïves, exquises à manipuler. ✝️ Statut matrimonial : célibataire. depuis toujours loup solitaire, l'unique compagnon qu'il ait jamais eu et estimé étant son petit frère, époque d'ailleurs révolue. ceci dit, ça lui va très bien comme ça. rien de plus inutile que de s'encombrer de futilités semblables aux sentiments. ✝️ Localisation : la prison et ses brigands, sa folie ambiante dégoulinant sur les murs. comme s'il y avait été destiné, inexorablement lié depuis le premier jour. les lieux qu'il n'aurait jamais dû quitter, l'endroit où il serait encore si l'épidémie n'avait pas gangréné le monde. ✝️ Caractère : aussi loin qu'il se souvienne, andreas a toujours été ce qu'il est aujourd'hui. une brute sans état d'âme. ou alors, il ne se rappelle plus du moment où il a basculé du mauvais côté, celui où il a perdu l'équilibre, perché sur une corde suspendue au dessus du gouffre où l'attendaient ses démons, toutes griffes dehors. évidemment, il a toujours eu du sang bouillant circulant dans les veines, incapable de garder son calme, de contenir ses mots, souvent acerbes et tranchants comme des lames, déversant son venin et dégainant ses poings à la moindre esquisse de contrariété. égoïste de nature, ses intérêts personnels ont toujours primé sur le reste, honorant comme il se doit la maxime expliquant que "la fin justifie les moyens". cynique et sarcastique, usant de ses talents d'observation pour planter ses crocs en plein dans l'artère, andreas a tout d'un homme répugnant, à première vue. mais pourtant, au delà de ça, il avait des valeurs. de famille et de loyauté, notamment. malheureusement, le monde est tombé malade, et andreas avec lui. seulement pas de la même façon. pas de décomposition physique ni cérébrale, non, plutôt la dégénérescence puis l'infection de sa conscience fragile, de son essence même. les ténèbres l'ont enveloppé, ont empoisonné et pourri son coeur noeud de vipères, sa chair, délivré les instincts tapis dans les limbes de son esprit autrefois bridés par son cadet. désormais carnassier, andreas, ne répond plus qu'à la loi du plus fort, la sienne. l'humanité qu'il lui restait s'est égarée en chemin, la compassion n'est plus qu'un mot creux qui sonne faux à ses tympans, et il ne voit plus que rouge. rouge sang. le rouge sang qu'il répand. ✝️ Groupe : autrefois membre des funnel of love, il a finalement élu domicile chez ceux qui lui ressemblent, les red right hand les vrais.  
about you
en vérité, andreas n'est qu'un gamin brisé en mille morceaux épars, qui n'a jamais eu de repères et qui a perdu la tête sous le poids des influences et des horreurs qu'il a subies, mais surtout commises ✝️ bon, il faut admettre qu'il avait peut-être des prédispositions à la sociopathie et autres troubles psychotiques, qui se sont dévoilés à ce jour sous leur forme la plus critique ✝️ paradoxe, sa lucidité morbide n'a d'égal que sa naïveté peinte d'une innocence presque touchante. lenke? andreas a placé une confiance aveugle en lui, surtout parce qu'il avait besoin de quelqu'un en qui croire, persuadé qu'il maitrise encore et maitrisera toujours la situation ✝️ vestige de l'époque où les hommes étaient encore des hommes, andreas fume énormément et a pour sale habitude d'écraser ses mégots sur ses bras ✝️ il tuerait pour des pâtisseries ou quelconque autre gourmandise sucrée. et ce n'est pas une hyperbole. réellement, les tartes au citron meringué et gâteries de cet acabit sont ce qu'il estime comme étant un motif de meurtre légitime ✝️ il maitrise à peu près toutes les armes qui sont disponibles à ce jour. excellent au corps à corps, souvenirs vivaces de ses heures passées à la boxe, sa préférence se tourne davantage vers la poudre et les canons. c'est plus destructeur, les calibres, ça fait plus de dégâts tout en offrant un semblant de propreté bien trop rare des temps qui courent ✝️ tous les bijoux qu'il porte encore et dont il n'arrive inconsciemment pas à se séparer ont tous eu une signification par le passé, et lui collent à la peau pour lui rappeler qu'avant, avant tout ça, il a eu une histoire. une histoire à la narration floue qu'il a un mal fou à se remémorer ✝️ dans le fond, il en veut énormément à atlas de ne pas l'avoir suivi, de l'avoir abandonné pour rester aux côtés de snezhana, là où leur place n'est pas. pourtant, on ne va pas se le cacher, c'est bien andreas qui les a laissé derrière lui, et ce de son plein gré ✝️ la première fois qu'il soutira une vie avec l'intention ferme de le faire fut lors d'un deal foireux, la seconde, après qu'un détenu lui ait craché dessus suite à une altercation verbale. andreas l'a tabassé à mort, et il y en aurait eu d'autres sur la liste si atlas n'avait pas été là pour le retenir ✝️ ça peut paraitre étrange, mais andreas aime les animaux. il les trouve d'une bien meilleure compagnie que les êtres humains ✝️ sa seule faiblesse pourrait bien être son cadet. ou bien lui même. le jour où il craquera, où la bombe à retardement qui palpite dans sa poitrine explosera, qui sait ce qui arrivera ✝️ les femmes ne sont pour lui qu'un divertissement, un bon moyen de passer le temps, pourtant il n'est pas particulièrement irrespectueux envers elles. il dirait qu'il n'a juste pas les mêmes valeurs ✝️ il a une vision très sacralisée des choses. l'enfer, le paradis, les pêchés et les châtiments divins... ce sont des termes qui lui parlent.
behind the screen
ton pseudo : j. ✝️ âge : dix neuf ans  ✝️ pays : france. ✝️ fréquence de connexion : le plus souvent possible, tout dépendra de la fac! ✝️ comment t'es arrivé ici ? : bazzart ✝️ un commentaire ? :   ce sera tout
©️ all right awatg

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Andreas Winters
a walk among the graves + born to die
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : night sky (avatar)
LOCALISATION : aux alentours de la prison, dans son élément, la folie

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:03


a story to tell
Une goutte sur le dos de sa main.
C'était une larme salée.
Mais elle ne venait pas de lui, non. C'était son petit frère, Atlas, qui sanglotait, dans le creux des bras d'Andreas, forts, déjà, du haut de ses sept ans. Ils conduisaient bourrés, ces idiots. L'ivresse gagne toujours, on le sait, et ils s'étaient mangés un arbre sur le bord de la route. Irresponsables, c'est ce qu'ils avaient toujours été. Trop jeunes pour êtres parents, trop jeunes pour assumer les responsabilités que requerraient un fils, trop inconscients, insolents pour se protéger ensuite, pour éviter un autre incident. Ils s'étaient retrouvés avec deux bambins presque du même âge, deux garçons agités, qui plus est. Et pourtant, malgré leur absence, malgré leur désinvolture face au rôle qu'ils auraient dû tenir, Atlas pleurait leur mort. Et Andreas, lui, regardait juste de ses iris vides les flics piétiner l'intimité de leur foyer en papier, faire des allers venus au sein de leur baraque de fortune, les écoutait déblatérer des formalités d'une oreille distraite, leur voix ne semblant plus qu'être un bourdonnement lointain et incompréhensible à ses tympans. Les deux enfants Winters n'avaient plus de famille, aucune qui voudrait d'eux, en tout cas. Le fric a tout pouvoir, de nos jours, et deux bouches à nourrir, deux corps en croissance à entretenir, c'est beaucoup. Alors qu'allait-il se passer, maintenant? On allait les envoyer dans une famille d'accueil? Les séparer? C'était hors de question. Andreas ne laisserait jamais personne lui arracher son petit frère. "Je suis là, Atlas. On fait comme on l'a toujours fait. C'est toi et moi. Et c'est tout." En guise de réponse, l'ainé ne sentit que l'étreinte de son cadet se resserrer autour de lui. Deux jours plus tard, la maison demeurait comme elle l'avait toujours été, en bordel, un peu crasseuse, pleine d'immobilité, car elle venait de perdre tous ceux qui la rendaient vivante.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Une goutte sur la peau de son avant bras. Puis deux.
C'était du sang rouge carmin.
Et pour le coup, c'était le sien.
Les sirènes des voitures des autorités déchiraient l'air, les ordres que les chiens du gouvernement aboyaient se noyaient dans le vacarme causé par le groupe de petites frappes qu'ils venaient d'appréhender. La rage au corps, Andreas se débattait, ses muscles se contractaient et ses poings s'envolaient, difficilement bridés par deux hommes en uniformes. De sa bouche se déversait sa propre hémoglobine, épaisse et noire, infectée par la haine et un rouillée par son mode de vie précaire. Aveuglé par le la colère, ses plaies et la douleur des coups baumés par l'adrénaline brûlante qui inondait ses vaisseaux, Winters sentit son crâne se fracasser contre le capot d'une voiture, comme dans les films, puis il entendit le cliquetis des menottes qui se referment sur ses poignets. Et alors que sa tête pivotait de l'autre côté de la rue, il aperçut des policiers se jeter sur son frère. Son sang ne fit qu'un tour, il se redressa d'un bond, les veines gonflées, secoué par le courroux qui traversait son échine. "Le touchez pas bande d'enfoirés!! Laissez-le, ou je vais vous..." Un coup de crosse de revolver sur l'arrière de sa boîte crânienne, ses yeux se révulsèrent dans leur orbite et il tomba raide sur le bitume. La dernière chose à laquelle il pensa durant sa chute fut son mentor, celui qui récupérât dans les bas fonds de la ville les deux gosses perdus que les Winters étaient à l'époque, les longues heures qu'il passât à leur apprendre à se battre... Et Andreas qui se faisait avoir comme un débutant. Pff. Trou noir. Lorsqu'il recouvra ses esprits, il était enchainé comme une bête, dans une toute petite cellule. A peine éveillé, sa voix rauque et véhémente s'éleva et s'infiltra à travers la lucarne barrée. "Oh! Détachez moi!" Il tira sur ses liens, liés à un tuyau de canalisation qui rendait la pièce encore plus laide qu'elle ne l'était, et un bruit grinçant retentit, comme si les murs branlants qui l'encerclaient souffraient en choeur. Andreas trouvait ça agréable, comme bruit, la souffrance. "Ferme ta gueule toi!" Un rictus peint de sarcasme se fraya un chemin entre sa barbe mal taillée, et il tira sur ses chaines, régulièrement, en rythme avec le bruit des aiguilles de sa montre, avec assez de force pour créer des nuisances sonores satisfaisantes, quitte à s'entailler quelques parcelles de chair. Faire chier, ça n'a pas de prix. Du moins, pas le genre de prix qu'un Winters n'est pas prêt à payer. Finalité: condamné pour meurtre, trafic et détention de substances illicites, violences contre les forces de l'ordre.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Une goutte dans ses cheveux bruns.
C'était juste une fuite, dans la geôle en quarantaine où il avait été jeté.
Elle venait du plafond. Les douches étaient juste au dessus.
Il ne savait plus exactement depuis combien de temps on l'avait puni comme un enfant après qu'il eût tabassé à mort un des autres détenus -qui l'avait bien mérité. En réalité, il avait cessé de compter les jours de captivité qu'il lui restait. Il avait, comme de nombreux prisonniers, pris l'habitude de taillader une encoche sur un mur de sa chambrette, des bâtons par cinq. Mais étant donné qu'on l'avait fait déménager, il avait perdu le fil. Tant pis. De toute façon, il n'avait plus qu'à attendre: les matons avaient découvert son point faible; être séparé de son cadet. Point faible qui, paradoxalement, le rendait pourtant encore plus dangereux, ces imbéciles. Il grimpait en pression à chaque seconde qui défilait, enrageait en silence, stockait vainement dans ses muscles ses élans d'agressivité qu'il ne pouvait plus extérioriser comme il le voulait. Atlas, c'était la raison, la racine qui le maintenait au sol, la rêne ferme et tendue sur le sauvage qui sommeillait dans son palpitant écorché. Atlas c'était son petit frère, le reste de compassion qu'il lui restait, le reste d'amour qui demeurait là, qui avait survécu. Atlas... "Andreas?! Andreas?! " Atlas?! "Ici, gamin!" Perdu dans ses songes, il n'y avait pas prêté la moindre attention, mais à y tendre l'oreille, ça avait l'air d'être le chaos, dehors. Andre ne put discerner les pas de son cadet parmi ceux qui s'entremêlaient. En revanche, le bip puis le verrou de la porte qui se renfonce, ça, il sut le distinguer. La porte de sa cage s'ouvrit sur son frère, haletant, brandissant fièrement un pass de gardien, derrière lui un décors en pagaille, des blouses oranges qui galopaient et se frappaient les unes les autres, mais surtout, qui avaient l'air de fuir. "C'est maintenant ou jamais mec! Y'a un problème à l'extérieur je crois, c'est le moment de fuir!" Sans demander leur reste, les Winters s'élancèrent, suivirent les panneaux qui indiquaient la sortie, montèrent puis descendirent successivement des escaliers, longèrent d'interminables corridors criblés de cellules, jusqu'à atteindre l'air libre. Malheureusement, Andreas n'eut pas le loisir d'apprécier la fraicheur de la brise, ni la clarté offerte par les rayons du soleil. Ni personne d'autre, d'ailleurs. Les grilles qui autrefois lui semblaient infranchissables étaient aujourd'hui abattues, jonchées par l'horreur, par la mort. Il y avait ce qui s'apparentait à des tripes encore chaudes dans l'herbe, les cris et les coups de feu envahissaient l'atmosphère. Andreas ne saurait dire combien de temps il resta là, les bras ballants, la bouche entre ouverte à observer le macabre spectacle qui se déroulait sous ses yeux. Quelques secondes, quelques minutes? Quoi qu'il en fut, ça lui parut une éternité. C'était un cauchemar, pas vrai? Et il se réveillerait dans sa literie de merde, avec la même bouffe de merde, les mêmes habitudes de merde... Une gueule béante et putréfiée prête à fondre sur lui eut pour effet de l'arracher de ses pensées, et Andreas assena, par réflexe, un uppercut incontrôlé dans le visage mou ruisselant de fluides dont il préférait ignorer la nature. "Atlas!" Son regard balaya rapidement les environs, il repéra son cadet quelques mètres plus loin, courut vers lui, quand, soudain, une femme sortie de nul part se joignit à eux. "Vous deux, avec moi." Outre l'urgence de la situation qui ne laissait pas énormément de place à la discussion, Andreas s'exécuta étrangement sans la ramener, comme un gentil garçon le ferait, comme ce qu'il aurait pu être. Ils suivirent l'inconnue, usèrent des moyens du bord pour tuer les... créatures qui se mettaient au travers de leur passage. Et l'ainé ne se surprit pas à ressentir une certaine excitation à détruire. Délivrance.

* * * * * * * * * * * * * * * *

Une goutte sur le bout de son nez.
C'était de la pluie.
Elle ruisselait sur le bois moisi qui abritait le perron de l'église.
Andreas aiguisait un couteau, machinal, seul, perdu dans les limbes de son esprit tortueux. Il avait été approché par un homme, il y avait peu, alors qu'il rôdait autour de la prison à la recherche de vivres. Lenke, il s'appelait. Il en imposait, avec sa stature, ses cheveux gris qui semblaient rester soignés malgré les intempéries, et son regard d'acier, surtout. Et... Ca avait été différent. On avait pointé une arme sur lui alors qu'on l'avait aperçu, il avait fait la forte tête, comme à son habitude et ledit Lenke était arrivé pour calmer le jeu tandis que le ton montait crescendo. Après quelques échanges, le chef avait laissé repartir l'étranger indemne, ce qui ne manqua pas de provoquer une espèce de stupeur chez ses hommes, et lui avait dit "Tu es le bienvenu dans l'enceinte de ces murs." d'une voix posée mais peinte d'une noirceur qui n'échappa pas à Andreas. De cette prison, cette vieille amie, il y avait une aura qui se dégageait, une aura qui lui ressemblait davantage que celle de l'église. Et ça lui flanquait une énorme prise de conscience, une remise en question qu'il n'avait jamais estimée utile jusqu'à lors. "Andreas? Snezhana voudrait nous..." D'un geste brusque, l'intéressé planta son couteau à sa gauche, lequel s'enfonça dans le bois sous un bruit qui claqua dans l'air, mais il ne se retourna pas pour regarder Atlas. "J'me barre demain." Un silence malvenu s'installa entre les deux frères, seulement comblé par le martèlement des gouttes de pluie qui s'écrasaient au sol. "Tu vois bien qu'on est pas à notre place ici. C'est pas une vie pour nous." Atlas répondit d'un timbre calme et clair, comme si les rôles étaient inversés, comme s'il prenait pour cette fois le rôle du grand frère dans la nécessité de raisonner l'autre. "Snezhana nous a sauvés, Andreas. On lui a promis notre protection." L'ainé ne tarda pas à reprendre sa place.  "Atlas tu nous as vus? Depuis quand on accepte d'être des chiens à la botte de quelqu'un? Notre vie est chiante, ici, on est plus que l'ombre de nous même, on est plus des battants, juste des putains de survivants, des spectateurs de ce qui se passe en ce moment, et ça j'le refuse." Atlas se rendrait compte qu'Andreas avait raison, hein? Il acquiescerait et il viendrait avec lui, c'était indubitable. "Au moins ici, on a une chance de vivre correctement. Regarde ce que le passé a fait de toi, Andreas. Retombe pas là dedans." Les poings d'Andre se refermèrent, ses ongles pinçant presque douloureusement ses paumes. Il se redressa, s'approcha de son cadet, l'oeil sévère, les traits tirés par la colère et la déception. "J'me barre demain." Sur ce, il regagna la chaleur artificielle de l'église, laissant son frère seul à l'entrée. Et le lendemain, il exécuta ce qu'il avait prononcé la veille, le coeur pincé de voir qu'Atlas ne s'était finalement pas levé. "Je suis là, Atlas. On fait comme on l'a toujours fait. C'est toi et moi. Et c'est tout." C'était terminé.
© all right awatg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:04

Oh. T'es trop beau petit protégé. Tu accepte que je te violente et tout ça, c'est dans le contrat
J'exige du remplissage de fiche. C'est vide. Je veux des mots et de la violence toute belle Et des bébés avec Lenke.

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:05

Nicolas + le scénario =
J'ai hâte d'en découvrir plus
Bienvenue et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Snezhana Warne
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 94
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : a: ϟ SWAN
DISPONIBILITÉ RP : indisponible (2/2)
LOCALISATION : entre les murs austères et puant encore l'espoir d'une église

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:06

Un frère, puis deux, puis la famille est réunie Je sais pas si t'as bien conscience de ce que va te demander Lenke, mais bon, si t'es consentant...
Bienvenue et bon courage pour ta fiche

_________________
The stars, the moon, they have all been blown out. You left me in the dark. No dawn, no day, I'm always in this twilight, in the shadow of your heart. And in the dark, I can hear your heartbeat, but then it stopped, and I was in the darkness. So darkness I became. ©️ all right awatg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:07

C'est le mien
Il va devenir un petit toqué comme moi MON MIEN.
Les fleurs du mal

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Andreas Winters
a walk among the graves + born to die
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : night sky (avatar)
LOCALISATION : aux alentours de la prison, dans son élément, la folie

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:14


à peine quelques minutes et me voilà déjà envahie
graou merci à vous tous pour l'accueil
concernant lenke, je me fais pas trop de soucis, il va bien s'occuper de moi hein ça se sent
et pour ma fiche, je m'y attèle de suite ô grand maître
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:15

Je m'occupe personnellement de toi

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:19

Deviens pas trop comme lui hein, un Lenke ça suffit
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 17:22

Plein de Lenke qui courent dans les champs de fleur

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 18:19

Je doute que Lenke s'occupe aussi bien de toi. Tu pourras venir me voir si besoin est
En tout cas, bienvenue par ici et bon courage pour la rédaction de ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Andreas Winters
a walk among the graves + born to die
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : night sky (avatar)
LOCALISATION : aux alentours de la prison, dans son élément, la folie

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 19:00

pourquoi tant d'aprioris envers lenke, vraiment je vois pas où vous voulez en venir sinon, merci beaucoup adelaide, je n'hésiterai pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 19:02

Mais oui. Je vais être gentil moi

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Morrigan Campbell
a walk among the graves + taste of blood
MESSAGES : 203
INSCRIPTION : 11/06/2015
CRÉDITS : furiedheart. (avatar); quiet riot (sign).
DISPONIBILITÉ RP : je suis fucking ready, amènes toi! (1/2 + intrigue
LOCALISATION : J'suis dans l'arrière salle de l'épicerie en train de fouiner...

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 21:59

My goodness... Un mini-Lenke... Sauvez nous Seigneur...
Bref, bienvenue quand même hin xD

_________________
YOU'RE DEAD INSIDE ✘
Do you recall, not long ago we would walk on the sidewalk, innocent, remember? All we did was care for each other. Blow a kiss, fire a gun. We need someone to lean on. Blow a kiss, fire a gun. All we need is somebody to lean on.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Evangeline Vaughn
a walk among the graves + shades of cool
MESSAGES : 220
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : mars.
DISPONIBILITÉ RP : 1/3
LOCALISATION : les alentours de greenville depuis peu. elle erre. elle est ici et là. nulle part et partout à la fois.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 22:46

ça m'étonne tellement pas qu'ils aient été pris aussi vite les deux frères winters
bienvenue à toi, même si t'es du côté de lenke Arrow et bonne chance pour ta fiche, je me doute déjà qu'elle va dépoter vu ce que je viens déjà de lire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Andreas Winters
a walk among the graves + born to die
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : night sky (avatar)
LOCALISATION : aux alentours de la prison, dans son élément, la folie

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Ven 12 Juin - 23:43

morrigan, j'aime ton pseudo
merci pour l'accueil, et t'inquiète pas enfin, je serai gentil, gentil comme lenke

maggie evangeline, je ne peux que plussoyer pour la fratrie
et merci pour tout, j'espère que la suite ne décevra pas alors
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Sam 13 Juin - 11:45

un petit rrh   et puis le titre
bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Sterre Vujicevic
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 269
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : pathos.
DISPONIBILITÉ RP : disponible. (2/2)
LOCALISATION : les routes pavées, les rues désertes, les bois secs, mais par dessus tout, la triste église de greenville et son immonde cimetière.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Sam 13 Juin - 12:21

Bienvenue sur le forum et bon courage pour le reste de ta fiche. Quel bon choix d'avatar et de titre. Mais c'es tellement décevant, t'as des fréquentations vraiment trop mauvaises, quel gâchis.

_________________

LOOKING FOR A MIRACLE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Briséis Sparks
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 45
INSCRIPTION : 10/06/2015
CRÉDITS : twisted lips
DISPONIBILITÉ RP : toujours.
LOCALISATION : jolie prison dont elle connaît les moindres recoins, nouvelle alice au pays des merveilles : briséis au pays des condamnés.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Sam 13 Juin - 12:51

les winters nous envahissent.
mais vu que vous êtes pas mal dans la famille...
bref, bienvenue. (et excellent choix de titre au passage. )

_________________

she's the giggle at a funeral
if i'm a pagan of the good times. my lover's the sunlight. to keep the goddess on my side, she demands a sacrifice. no masters or kings when the ritual begins, there is no sweeter innocence than our gentle sin. in the madness and soil of that sad earthly scene, only then i am human, only then i am clean. ©️ all right awatg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Andreas Winters
a walk among the graves + born to die
MESSAGES : 24
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : night sky (avatar)
LOCALISATION : aux alentours de la prison, dans son élément, la folie

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Sam 13 Juin - 13:31

merci beaucoup à vous trois, ravie que le titre vous plaise, j'espère que ce sera le cas pour la suite également
sterre, faut pas dire ça, on est plein d'amour chez les red right hand suffit de voir lenke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal Sam 20 Juin - 14:05


bravo tu es validé
tu pourras bientôt jouer sur le fo
mais elle est parfaite ta fiche, en plus tu as une plume juste trop magnifique je te valide de ce pas et pardon de l'attente .

Bravo petit padawan, tu es maintenant validé et tu pourras venir te faire manger par les rôdeurs. Il y a pourtant quelques petits endroits que tu dois visiter pour faire un bon séjour parmi nous.

✝️ Pense d'abord à remplir correctement ton profil et à regarder le bottin des avatars pour vérifier si les parfaits admins n'ont pas oublié d'y ajouter ta tête. Aussi, va vérifier s'ils t'ont bien ajouté à l'annexe de ton groupe.
✝️ Tu peux passer dans la gestion du joueur, il y a des codes de signatures et quelques petits points qui pourront t'être utiles.
✝️ Pense à te créer une fiche de lien et de rp. Si tu as envie, il y a des fiches de post rp à disposition, sinon veille à ne pas déformer le forum. Ce n'est pas plus de 440px de largeur.
✝️ Si tu as le temps, laisse un petit commentaire sur PRD et bazzart de temps en temps pour faire venir de nouveaux membres Tu peux aussi voter sur le top-site toutes les deux heures.
✝️ Surtout amuse-toi comme un dingue sur le forum.

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (andreas) les fleurs du mal

Revenir en haut Aller en bas

(andreas) les fleurs du mal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ A WALK AMONG THE GRAVES  :: AU-DELÀ DES PORTES DE L'ENFER-