FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM À COMPTER DU 25/07.

Partagez|

(F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Sullivan Caldwell
a walk among the graves + shades of cool
MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : avatar : marionette ; gifs : fuckyeahannibal.tumblr
DISPONIBILITÉ RP : lenke (absente)
LOCALISATION : changeante.

MessageSujet: (F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN Ven 12 Juin - 23:57


Clarke Fitzgerald
Nom : Fitzgerald pour les besoins du scénario, mais au choix. Prénom : Clarke, négociable. Âge : trente-deux ans (plus ou moins un an). date et lieu de naissance : libre. vos origines : libre. Ancien métier : psychiatre au sein de la plus grande unité psychiatrique du Mississippi. Métier actuel : libre, je la voyais assez portée sur la chasse dont son père lui aurait appris les rudiments. Pister, traquer. Essentiellement permettre à son groupe de ne pas mourir de faim. (négociable) Orientation sexuelle : hétérosexuelle, ou bisexuelle. Statut matrimonial : sa vie sentimentale avant l'épidémie est laissée libre, modelez la comme vous le voulez, tant qu'elle est célibataire désormais. Localisation : à proximité des habitations mais en mouvement constant. Caractère : L'analyse. L'observation. Rien n'échappe à sa clairvoyance acérée, et ce depuis toujours. Capable de pressentir la nature des Hommes se tenant face à elle, rien qu'à en scruter leur attitude, leur regard, à en écouter leurs paroles. Elle ne se laisse pas berner, Clarke. La naïveté ne comptera jamais parmi ses défauts. Pour parvenir à s'ériger parmi les plus grands de sa profession, pour prouver qu'elle méritait le prestige de ce poste, il valait mieux pour elle qu'elle sache s'imposer. Et ce fut le cas. La belle n'en gardait pas moins un coeur sensible, dans la vie de tous les jours, et quelques attitudes de femme-enfant, parfois. Il y avait le Docteur Fitzgerald, implacable dans ses raisonnements, acceptant la difficulté comme un challenge, ne laissant aucune place pour l'intimidation. Et il y avait Clarke. La douceur face aux patients, la patience, l'empathie. Les sourires et les bonheurs simples. C'était le Docteur qui prenait le pas sur la brune, avant l'épidémie. Son obsession pour son métier gommant lentement la lueur malicieuse animant ses prunelles, la folie de ses patients captivant tant et si bien son esprit qu'elle aurait sans doute terminé par y perdre pied, elle aussi.   groupe : shades of cool.
about you
Sa vie est entièrement libre, son enfance, son adolescence, ses rencontres, les événements qui ont parsemé sa vie jusqu'à sa trentaine. Brillante dans son domaine, c'est à l'âge de trente-ans que Clarke se vit acceptée au sein de l'unité psychiatrique la plus réputée du Mississippi. Son jeune âge en comparaison de celui des autres psychiatres chevronnés n'entrava en rien son intégration au cœur de cette équipe. Elle avait toujours eu ce truc en plus, cet instinct et cette compréhension des mécanismes régissant la pensée humaine, couplée à ses diverses pathologies. Excellant au cours de son cursus, elle s'imposa en égale de ceux qui travaillaient dans l'établissement depuis des décennies. Elle n'avait pas peur, Clarke, des patients violents, des horreurs que leurs esprits torturés leur avait parfois fait commettre. Elle était fascinée par ces psychés abîmées, tentant d'assembler à nouveau ces petits morceaux pour reconstruire ses patients. Sa vie entière gravitait autour de la psychiatrie, et chaque instant la ramenait à ces cas particuliers. Un peu trop, sans doute. Lorsque l'épidémie a débuté, Clarke était de garde, et l'une des seules personnes présentes dans l'unité, ainsi que quelques infirmiers. C'était l'un de ses patients, mort dans la nuit, qui avait été le premier à revêtir ce masque cadavérique, déchirant les tripes d'un infirmier venu lui donner ses médicaments. Ainsi se propagea le fléau au coeur de l'unité. C'est elle qui a ouvert la porte de chaque chambre, laissant s'évader les malades pour sauver leur vie. C'est en la compagnie de quatre de ses patients que Clarke a quitté la ville, tandis que tous les autres étaient déjà partis. Quatre patients incapables de s'en sortir seuls. La première, bipolaire en phase dépressive, filant mourir dans les crocs d'un rôdeur dès la première nuit tombée, marquant au fer rouge le début de cette nouvelle vie dans l'esprit de Clarke.   La seconde, la meurtrière nymphomane disparaissant dans les semaines suivantes. Le troisième, dont la violence n'avait d'égale que son impulsivité, les débarrassant la plupart du temps des créatures les assaillant. Et le quatrième, Sully. Celui à l'esprit perdu entre sa propre réalité et le réel, incapable de comprendre que ces êtres décharnés ne sortaient pas simplement de ses neurones hallucinés. Rencontrant d'autres survivants qu'ils accueillirent avec eux, sans préciser leurs statuts respectifs de malades mentaux et de psychiatre. C'était simplement des prénoms, et pas un mot sur cette vie d'avant. Et Clarke, le seul repère dans leur faiblesse, la seule susceptible de les maintenir en vie, tandis que les deux hommes s'employaient à la protéger des rôdeurs en contrepartie.
it's my life
Sullivan Caldwell ft. hugh dancy Sully a été son premier patient à son arrivée dans le Mississippi. Le schizophrène. L'homme aux milles-et-une voix dans la tête, mais aux mots restreints. Cet écrivain de renom réceptionné dans l'unité, suite à un accès de violence incontrôlable. Il n'avait pas voulu le faire, Sully, il avait dérapé parce qu'on le lui avait ordonné. Là-dedans, ça parlait, ça parlait si fort que lors de leur premier entretien, Clarke a mesuré l'ampleur de son trouble, et de son incapacité à l'accepter. T'es pas cinglé, Sully, qu'il répétait. Elle avait devant elle le portrait d'un homme dont elle avait apprécié les livres, trouvant dans cette plume inconnue la découverte surprenante d'un esprit définitivement complexe. Et elle comprenait enfin. C'est Clarke qui a étouffé l'affaire, refusant que l'accès de folie de l'écrivain ne soit médiatisée, protégeant son patient dont la notoriété menaçait de le salir. C'est Clarke qui, à force de patience et de persévérance, est parvenue à arracher ses premières paroles à l'homme emprisonné dans son propre esprit. C'est Clarke qui l'a conduit à écrire à nouveau, le libérant du syndrome de la page blanche dont il souffrait depuis des années. Elle a été la seule lectrice du dernier roman de Sullivan Caldwell. Débloquant ainsi les derniers mécanismes de la pensée de l'homme, en tenant désormais la clé. La clé capable de resserrer les écrous abîmés lorsque tout se dégradait. Ce n'était plus simplement un patient. C'était Sullivan, l'homme le plus complexe auquel elle eut jamais affaire, et dont elle était parvenue à déchiffrer les secrets. Elle s'est noyée dans ses mots, dans ses textes qu'il lui donnait chaque semaine. Elle soupçonna même l'acolyte du personnage principal de n'être rien d'autre que sa représentation à elle. Le pilier dans la tempête. La flamme dans la noirceur. Le lien se tissant entre eux ne pouvait être que complexe, mais une certaine simplicité s'instaurait en parallèle des entretiens. Des sourires qui ne trompaient pas. Des discussions passionnées. Quelque chose d'indescriptible, destiné à les lier à jamais.
Lorsque l'épidémie s'est déclenchée, seule Clarke aurait pu parvenir à lui faire ouvrir les yeux. A lui faire comprendre qu'il n'hallucinait pas encore. Que les monstres étaient réels, et qu'il devait la suivre. Et c'est ce qu'elle fit.
Ils ont marché durant des mois, survivants du chaos. Sans Clarke pour apaiser son esprit, Sully serait mort. Sans Sully pour la protéger des rôdeurs et de Simeon, elle serait morte. Leurs vies ne tiennent souvent plus qu'à un fil, tissé dans la force d'une relation inénarrable. Des sentiments incontrôlables, qu'ils comprendront tôt ou tard. 
© all right awatg

_________________
As days go by, the night's on fire.
No matter how many deaths that I die I will never forget. ✻ “Tell me would you kill to save a life ? Tell me would you kill to prove you're right ? Crash, crash, burn, let it all burn, this hurricane's chasing us all underground.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sullivan Caldwell
a walk among the graves + shades of cool
MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : avatar : marionette ; gifs : fuckyeahannibal.tumblr
DISPONIBILITÉ RP : lenke (absente)
LOCALISATION : changeante.

MessageSujet: Re: (F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN Sam 13 Juin - 12:37


les conditions du créateur
Bonjour à vous, qui  vous attardez sur mon scénario  

Voici les points plus ou moins négociables, je n'suis pas la chiantise incarnée donc on devrait pouvoir s'arranger.  

AVATAR - Je l'imagine sous les traits de JLC depuis le début, elle est parfaite pour Clarke je trouve. On peut négocier cependant, si vous l'avez vraiment en horreur !  

PRÉNOM/NOM - Les deux sont négociables, s'ils ne vous plaisent pas vous pouvez m'en proposer d'autres !  

HISTOIRE - Comme vous le voyez je l'ai laissée assez libre. Elle peut avoir des frères et soeurs, etc, simplement il faut garder en tête que depuis l'épidémie elle ne les a pas revu puisqu'elle est restée avec Sully. Simeon est un PNJ, à voir si on le lance en scénario par la suite ou non. Bref, faites vous plaisir avec son histoire, vous êtes libres tant que les points que j'ai noté sont respectés.  

LIEN - Il est évidemment évolutif, à voir en rp et au feeling pour la suite.  

RP - J'aimerais quelqu'un qui n'a pas de difficultés à écrire des rps assez consistants, avec de la matière à exploiter. Je n'ai pas de norme, après si vous tournez autour de 400 mots en permanence ça va faire peu pour moi   Je tourne en général autour de 1000 mots, je peux faire moins ou plus, c'est juste une moyenne. J'vous demande pas de m'écrire des pavés, juste de quoi exploiter le lien en profondeur, surtout étant donnée la complexité de celui-ci. Sinon, les fautes d'inattention ça passe, mais j'ai du mal à rp lorsque l'orthographe n'est pas correct, ceci étant donc ma seconde condition.  

Voilà, j'espère ne pas vous avoir fait fuir, ce lien va être super à exploiter, je le sais   Donc n'hésitez pas, si vous aimez les personnages ambivalents et jouer avec la complexité des sentiments, go go go !      
©️ all right awatg

_________________
As days go by, the night's on fire.
No matter how many deaths that I die I will never forget. ✻ “Tell me would you kill to save a life ? Tell me would you kill to prove you're right ? Crash, crash, burn, let it all burn, this hurricane's chasing us all underground.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Clarke Fitzgerald
a walk among the graves + shades of cool
MESSAGES : 10
INSCRIPTION : 08/07/2015

MessageSujet: Re: (F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN Mer 8 Juil - 8:34

J'ai craqué
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sullivan Caldwell
a walk among the graves + shades of cool
MESSAGES : 84
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : avatar : marionette ; gifs : fuckyeahannibal.tumblr
DISPONIBILITÉ RP : lenke (absente)
LOCALISATION : changeante.

MessageSujet: Re: (F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN Jeu 9 Juil - 7:10

T'AS BIEN FAIT !
Pile quand je reviens, une jolie Clarke pour Sully, ce timing parfait ! N'hésite pas à m'envoyer des mps, dans tous les cas je t'en enverrai un bientôt.

_________________
As days go by, the night's on fire.
No matter how many deaths that I die I will never forget. ✻ “Tell me would you kill to save a life ? Tell me would you kill to prove you're right ? Crash, crash, burn, let it all burn, this hurricane's chasing us all underground.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN

Revenir en haut Aller en bas

(F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» (F) SHADES OF COOL ✝ JENNA-LOUISE COLEMAN
» (F) JENNA-LOUISE COLEMAN ☆ free.
» (F/PRISE) JENNA-LOUISE COLEMAN - she's the best.
» L'auteur d'une des plus belles chansons (Louise), vient de disparaître!
» quelque photos d'un paras qui est a bord du louise marie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ A WALK AMONG THE GRAVES  :: LES CORPS ANIMÉS-