FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM À COMPTER DU 25/07.

Partagez|

Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 4:25


Galaad Delford
Nom : petite enflure de déchet aux consonances du pêché. Un peu éloigné et un peu familier. Deux contrastes déliés face à une identité d'étranger. Fruit de la semence et de la démence. Delford. Un ange déchu, un monstre perdu. Une âme esseulée et un esprit torturé. ✝️ Prénom : il aimait l'entendre claquer sur les lèvres de ses proies faibles et apeurées. Ce dernier souffle qui l'implorait de supplications acidulées, acide réalité. Tuer ou être tuer. Mieux vaut ne pas l'affronter lorsque ses pensées s'entremêlaient d'une douce opacité. Galaad. Nom si particulier, aux accents feutrés. Personnage fictif ou bien fils de la Bible, ce mot sonne comme une rédemption, comme une insuffisance de pardon. Mais la seule rédemption qu'il offrait de ses doigts salis restait cette macabre condamnation. ✝️ Âge : 24 années d'incompréhensions et de réflexions. Origine d'un désespoir et de l'abreuvoir des condamnés. D'une douce lucidité et d'une violente dureté. Jeune et pourtant si avancé dans son immaturité. Galaad, comme une ballade. Une façade parfaite d'un somptueux malade.✝️ date et lieu de naissance : Fruit de la semence d'un bâtard et d'une putain. Enfant malsain, gosse inopportun. Une erreur, un crève coeur. Juste l'origine d'une nuit ténébreuse où l'ivresse n'était qu'un point au milieu de leurs viseurs. Un 04 Juin 1994. Paris, capitale de l'amour et de la luxure. Ville où les étrangers s'amusaient de férocités au creux des reins de ces prostituées. Une femme paumée, un homme luxurieux. Deux opposés qui pour une nuit s'étaient découverts dans leurs pêchés mutuels. Au travers de leurs baisers, de leurs agressivités. Sans se douter que cet acte d'insouciance pure, agencé par de l'argent sale, allait finir par une conclusion insubordonnée. Une conclusion qui allait couter dans ce monde de préjugés. ✝️ vos origines : Un mélange de nationalité, un peu français, un peu américain. Sa posture et son accent ne mentent pas compte tenu de sa mixité. ✝️ Ancien métier : Vendre de la liberté pour une illusion de plaisir effarouché. Voilà comment il aimait se qualifier. Le guide des damnés, et le libérateur des pêchés. Comme un ange qui avait mal tourné... Une enflure aux yeux emplis de cassure. Il offrait aux paumés un mensonge de réalité en marchandant des sachets de rêve et de dépendance. Receleur et détendeur de l'ivresse d'apothéose. De la dopamine en poudre, une machine à souder les coeurs abîmes. Dealer pro, ou simplement escroc. A vous d'en juger puisque lui s'en est déjà contenté. ✝️ Métier actuel : Apparences trompeuses , bouche  colporteuse et prunelles affectueuses. Si innocent et pourtant si dément. On dit bien souvent que le paraitre reflète  l'être mais cet être là il ne faut mieux pas le connaitre. Menteur enjôleur, vendeur menteur. Recruteur. De rôdeurs ou de trimardeurs.  ✝️ Orientation sexuelle : La volupté des courbes et des déliées comme seule échappée face à ce quotidien de lâcheté. Il s'y perdrait, il s'y enivrait pour ne plus jamais rechuter, se noyer face aux atrocités. Les femmes et leurs formes solides. Les femmes et leurs coeurs rigides. ✝️ Statut matrimonial : éternel insatisfait, étonnant contrefait, cet amour que tout le monde quémandait. Pour un semblant de bonheur purulent, pour quelques instants succulents. Heureusement, que ce dégénéré se préférait aux pieds de la solitude qu'aux joies futiles de ce précieux sentiment si planant. ✝️ Localisation : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...✝️ Caractère : instable, jaloux, possessif, amusant, sociable, rieur, immature, dégourdi, manipulateur, brillant, obsessif, sociopathe, insensible, sarcastique, impulsif. ✝️ groupe : red right hand.
about you
 Souffrante, convalescente,  la bête s'agrège comme elle se repère dans le néant. Insuffisant et insufflant une haine sans pareille, le monstre n'invoque que la colère brutale et viscérale. Le peu de gens qui le connaissent réellement savent qu'il ne faut pas mieux l'offusquer pour mieux s'en tirer. Car Galaad n'est pas un semblant de normalité, Galaad est une énigme étrange, ambiguë par cette absence de réponses aux questions désamorcées. Il semble si solide tout en étant si livide.  ✝️ Et pour cause, sa solitude n'est qu'un paraitre au milieu de l'être. L'ange ayant pour démons des voix candides dans son crâne bouillonnant d'ambitions. Il n'est autre qu'un malade précoce de troubles féroces. La schizophrénie. Sa vieille amie. Diagnostiqué jeune, il a dû jongler entre ses multiples personnalités pour devenir un masque de sérénité. Pour devenir un autre de ce qu'il était... ✝️ Mais se teinter derrière l'effervescence de cette banalité était plus difficile à exécuter qu'à prononcer. Ces gens dégoulinants de ressentiments, des façades purulentes d'une envie d'un plus, d'un manque avide de pouvoir, il les avait idolâtrés pour mieux les détester. Car il lui rappelait tout ce qu'il n'avais jamais eu. Une famille, un attachement à ce monde tangent. ✝️ Paumé dans une société qui le bouffait, Galaad a su s'adapter aux aléas de cette vie cruelle, préférant abîmé sa précieuse liberté plutôt que de se laisser crever. Des sacrifices, il en a fait comme beaucoup d'autres. Seulement, les siens lui avaient couté bien plus que sa normalité, ils lui avaient pris sa précieuse humanité. ✝️ Arrêté pour son marché régulier, de vendre aux indomptés des sachets d'apothéoses, il se retrouva derrières des barreaux en fer forgé quelques années après sa maturité. A perpétuité.  ✝️ Et c'est là qu'il fit la rencontre de la jolie poupée. De celle qui brillait de milliers d'étoiles parsemées. Elle était tentation et délectation. Une dégénérée comme lui. Une fille brisée par des choix contrefaits, un abandon à la clé. Différente, divergente. Unique et idyllique. Briséis. Son prénom aux résonances de brisures, une illusion de cassure. Une meurtrière, une pénitencière d'âmes outrancières. Elle était une possibilité et une échappée. Et tandis qu'elle tentait de s'évader, que son temps était compté, elle avait écouté la blague enfantine de Galaad d'une oreille attentive, oubliant ses priorités. Et Alice était préjudice, Alice se retrouvait au pays des éveils, sa réalité se barrant en même temps que les merveilles. Et pour se rattraper, le brun ,pour lui avoir arracher ses rêves de liberté, était devenu un repère, venant la visiter lors des moments d'atrocité de cette captivité. Plus rien ne comptait à présent, tout restait changé. Leur lien devenant plus fort sous leurs rencontres insubordonnées. Bonnie & Clyde. Alice & le chat de cheshire. Deux antithèses, deux caractères diamétralement opposés pour une simple et unique épopée. ✝️ La folie n'est que poésie dans les yeux apeurés de la pureté incarnée. La jolie infirmière aux prunelles brillantes d'animosité. Une esclave et qui pourtant bénéficiée d'une certaine liberté. Cersei. Son nom comme un bonbon acidulé, une drogue injectée. Celle qui réparait sa tête et ses sentiments qui fonctionnaient plus bien. Sa beauté d'une telle cruauté. Elle était la lumière au creux de l'obscurité, le reflet d'une lueur que jamais Galaad avait espéré. Elle était sa rédemption elle était son pardon.   ✝️ Joueur, profiteur, le brun est un détenteur d'humeur. Sa manie à faire sourire ceux qui l'entourent est devenue une nécessité au milieu de son obscurité. Comme un éclat de soleil, comme un rayon qui venait gercer sur les cendres de son passé un semblant de normalité. ✝️ Une dizaine de victimes à son actif, le sang avait déjà apprécié les rides de sa paume pour imprégner son âme d'un coagulant particulier, sans l'once de la culpabilité. Le monstre ayant bouffé l'innocence désincarné de l'ange déchet. ✝️ Anciennement dealer, le jeune homme se laisse parfois tenter par l'ivresse de quelques sachets d'une poudre anesthésiante, pour oublier les souvenirs et les mémoires d'un passé torturé. Pas au point d'en être dépendant, comme bon nombre de ces paumés  qui se shootaient à longueur de journées. Juste assez pour se sentir planer. ✝️ Aspiré la peur et la candeur des  horreurs est le seul but de ce dégénéré. L'anarchie étant son échappatoire tant escomptée. ✝️ Diagnostiqué, étiqueté, de plusieurs attraits, Galaad se demande encore s'il est une bête féroce ou bien un saint. Mais il est l'un et l'autre et tellement de choses encore. Infiniment nombreux, infiniment prodigieux. Celui qui méprise, celui qui blesse, celui qui aime, celui qui cherche. Sacré par sa vie, mais volé par l'épidémie. Il est contagieux et dangereux. Schyzophrène, sociopathe, instable, un monstre, un démon, un ange qui a perdu ses ailes en croyant pouvoir atteindre la lumière, tant de mots pour le qualifier mais si peu pour le raisonner.✝️ Cependant, ce dernier croit encore la bonté et la beauté. Se plaisant à espérer à des possibilités rêvées. La lumière le guidant, l'achevant dans sa futile naïveté. Une religion, leurs religions. La démence se nourrissant de l'ignorance. La vérité se comblant d'insuffisance. La bête a déjà bouffé le reste de son maigre ossature, la folie s'insérant dans ses veines. Il est devenu exactement ce qu'il désirait. Un monstre affamé des étincelles apeurées de ces rescapés qui au lieu de lutter se laissaient aller. Il croit en cette cause, il croit en la lumière. Il croit à la pureté de la condamnation et de la rédemption. ✝️ Se cacher derrière un masque de pureté est chose aisée. Et Galaad se sert de ce manège pour arriver ses fins, jouant de ses attraits pour étouffer la vérité. Son secret restant ancré, imperceptible, indélébile. Effectivement, le brun sous cette façade de dureté recèle une drôle de capacité. Une intelligence étrange qu'il aveugle derrière des blagues insignifiantes, cherchant à s'identifier à une autre identité. Mais ses facultés prouvent le contraire, il se cache et se détache. De ce lot purulent, dégoulinant. Derrière ses mots vexants brulants et cette apparence de je m'en foutiste, il cache cet éclat brillant qui lui a permis si facilement de s'adapter à cette nouvelle précarité. ✝️ La bête bien qu'effrayante reste effarante. Appréciant la simplicité d'un temps imparfait ou encore la nature primitive, sauvage de cette ville, il trouve ainsi une échappée face au danger, s'attardant sur des choses insignifiantes mais qui éveille en lui les cendres d'un enfant brisé.✝️ Galaad est un résidu du diable, ayant vendu son âme depuis bien des années en découvrant la cruauté de ce monde insatisfait. Son coeur se noircissant de ténèbres consistants, et ses rêves s'oubliant. Il s'est retrouvé dans une prison cajolée pour ses méfaits, mais la captivité a su façonnée la bête. La rendant insatiable, hors de contrôle. Folle, démente, véhémente. Galaad n'est plus qu'un déchet, une victime de l'hostilité et son pardon il le trouve dans le fil sanglant de ses pêchés, tuant par procuration mais saccageant les esprits pour un plaisir lancinant, pour une envie de réparation. De ses années d'insubordination.
behind the screen
ton pseudo : Black Madness. ✝️ âge : 19 piges   . ✝️ pays : les baguettes sont mes amies, et les bérets aussi. ✝️ fréquence de connexion : autant que le temps me le permettra. ✝️ comment t'es arrivé ici ? : topsite. ✝️ un commentaire ? : c'est mon ultime bafouille Jean Pierre   .
©️ all right awatg

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 4:25


a story to tell


chap I : denial

Les yeux clos, l'esprit enclos. De pensées embrumées, de sourires insensés. L'étranger se tient en retrait, le visage défait et les sourcils froncés. Son coeur vide et aigri contemple l'ineptie de ces abrutis. Ces gens sans importance, sans cohérence, des pantins désarticulés qui se pliaient pour un semblant d'amabilité. Ils fuient et s'auto-détruisent pour mieux s'effacer dans leurs vulnérabilités. Ils se contemplent dans leurs indifférences, jugeant, témoignant de leurs incapacités à se gérer. Des cobayes, des expériences qui avaient mal tournées dans une société désincarnée. Puis il y a lui, celui qui sourit et qui oublie. Celui qui obnubile par son incompétence et ses états de transes. Le fou. Le dément. Le monstre. Et l'ange dépourvu, déchu. On l'interpelle, on l'harcèle. " Hey freak, what  are you looking at? " Douce hypocrisie, violente moquerie. La brute s'ébruite dans un rire abrupt. Ces pas longeant  le sol, effleurant de son poids une tension décadente. Il se rapproche, il se décroche. De sa bande de potes. Il dévisage l'étranger avec un sourire forcé, où ces canines ne sont qu'un reflet de sa saleté. Jaunies par le tabac, boucherie d'un manque de propreté. Pathétique petit mouton égaré! Galaad, comme un malade, le fixe avec ce sourire glaçant, hypnotisant. Ses prunelles d'ambres ne fuyant pas le rejet du jade du sien. Puis une douce mélodie, frivole, une si jolie hérésie. " With your feet in the air and your head on the ground try this trick and spin it, yeah." La brute s'oppresse d'une couleur dorée, d'un noir édulcoré. Perdant patience, perdant confiance. Ces doigts se pressent dans son poing tremblant, il enrage, il s'échauffe dans la fleur de l'âge. Mais le brun est déjà captif de sa folie, ignorant son hypocrisie et son visage sali. " Your head will collages but there's nothing in it and you'll ask yourself..." Et l'insuffisant devient violent, l'insuffisant montre un si bel exemple. Sa main s'élève et se désintègre dans l'air. A son tour, il sourit, il se sacrifie. Ces lèvres se retroussent sous son excitation tangente et ces yeux témoignent de sa perfidie. Puis le bruit de son poing qui s'abat sur sa victime, qui lentement se rapproche du visage de la bête incomplète. Mais le crissement s'arrête, le temps se décompose. Les secondes, les minutes, les heures... Un arrêt entier, complet. Les yeux restent spectateurs de cette scène démesurée. Le lycée semble se stopper de tourner. Les élèves, les professeurs, les visages restent figés, contrefaits. Si jolie façade, si joli mensonge. Et une cause. Une si simple origine. Une main qui pour protéger l'hôte avait attrapé l'avant bras de la brute pour la stopper. La sienne. Son bras se courbant pour arrêter cette scène ralentie par les songes. Le brun se soulève, sans peur, il sourit de plus bel avec son air de démentiel. Ses dents brillent doucement sous l'éclat permanent de ce soleil réchauffant. Et il lâche dans un silence véhément. " Where is my mind ?"


chap II : anger

La poudre se répand sur le sol face aux yeux convalescents de ce jeune innocent. Puis le coeur empourpré, les lèvres torturées par des hurlements irréguliers, la dépouille de sa maternelle s'étale le long du planché. Ces prunelles s'écoulent d'une humidité vitreuse, alors qu'elle le fixe hargneuse. Morte, crevée, sacrifiée... Pour son marché. Pour ses "précieux" sachets qu'il se faisait un plaisir de refourguer aux condamnés. Et le voilà, le seul condamné à devoir vivre avec sa culpabilité. Responsable. Coupable. C'est comme si tu l'avais fait, c'est comme si tu avais appuyé sur la détente... Ses pensées s'entremêlent, sa tête le rend informel. Il se précipite les doigts tremblants, le palpitant sanglant. On le guette, on le scrute d'un oeil cruel, le sourire aux lèvres. Le meurtrier se tenant bien droit face à l'effroi. Fier de ce désespoir complet, entier sur la façade de sanglots mutilés de Galaad.  Il l'avait pourtant menacé, il lui avait dit qu'il allait regretter s'il lui donnait pas ce qu'il désirait. Juste un sachet et sa liberté ne serait pas violée. Mais le brun s'était moqué de ces menaces futiles, lisibles. Il avait continué de marcher sans se retourner, satisfait de son propre orgueil. Se précipitant dans le cercueil. Et à présent les cendres de son passé s'écoulent en milliers de plaies dans son corps souillé d'émotions torturées. Le sang s'ancrant sur le bois abîmé. Et l'homme se reflète, l'homme se désintègre dans la pièce de saleté, où le pêché venait de salir la beauté. La lumière mourant sous l'obscurité. Et le dealer crève entre ces quatre murs, incapable d'insuffler la vie, inapte à ramener l'éclat dans le regard vitreux de cette mère. Cette mère qui l'avait terrorisé, qui l'avait soutenu dans le bon comme dans le mauvais. Son seul lien à la réalité. La seule affection qu'il souhaitait et elle s'envolait. L'ange quittait ce monde pour trouver l'apothéose d'un monde un peu moins outrageux. Mais Galaad est seul, Galaad découvre que les voix dans sa tête lui offriraient le seul pardon. La simple rédemption. L'enfant mourrait pour laisser placer à l'atrocité.

Puis les choses dégénèrent , des bruits de pas qui s'accélèrent. Et son père qui arrive sur la scène. Les jambes tremblotantes, les yeux emplis d'une anxiété démente. Il regarde son fils, il voit ces mains ensanglantées, il analyse les rides de son front et l'aigreur de ses prunelles coupables. Et il se rejoue la situation inlassablement dans sa tête. Le flingue, le gamin indigne, le cri puis le coup de feu. Rapide, sec, violent. Et le paternel devient vert. C'est lui! C'est lui qui avait tué sa dulcinée. Cette pourriture, ce déchet de l'humanité. Il lui avait pris son dernier souffle alors il lui prendrait le sien. Galaad est bien trop occupé à pleurer sur la dépouille de sa mère, pour voir son père s'envenimait d'une colère incommensurable. Mais il sent la folie, il pue la démence. Et le poing s'abat sur son visage en sang. Un premier puis un deuxième. Mais le brun se laisse faire, le brun est mort d'une certaine manière. Il se cramponne au corps, il fixe le visage du macchabée y trouvant une certaine plénitude. Sa beauté l'anesthésiant, le frustrant. Et la souffrance l'agrège, l'oppresse à subir la vengeance. Ses doigts se crispant, son coeur se décollant. Le gamin devient la bête, l'innocent crève pour laisser le prédateur prendre sa place. Et Galaad se relève malgré la douleur de son ossature lourde et il s'abat contre cet homme qui n'avait fait que des choses immondes. Payant pour une luxure, procréant contre de l'argent sale, puis manifestant soudainement un intérêt pour un gamin qui causerait sa perte. Il avait été le pardon de sa mère, mais il ne serait jamais sa rédemption. Le brun s'envenime de sa haine trouvant une proie à dévorer et ses yeux se figent d'opacité malsaine, gangrène de son esprit embué. Il fonce, il soulève son père pour le faire tomber de tout son poids, puis se glisse sur sa peau sale pour lui cracher au visage sa violence familière. Ses poings se déchainent, son coeur s'accélère et peu à peu le masque de son paternel ne devient plus que poussière. Plus qu'un amas de chair. Le sang giclant, les poings ensanglantés, il était voué à une fin prématurée.


chap III : madness

Le regard feutré vers cette silhouette fatiguée, la bête se nourrit de la belle. L'infirmière désemparée, la droguée forcée. Sa beauté ne cesse de s'accroitre sous les yeux dorés de cet enfoiré. Ses canines scintillant dans l'obscurité. Puis cet éclat de pureté alors que ses prunelles rencontrent l'encre d'une allure familière. La jeune effarouchée, la rousse et ces lèvres fascinantes. Briséis. Sa moitié, un semblant de divinité, un souvenir d'une affection si particulière. Le reste de son humanité ou l'ancre à sa déchéance. Elle joue, elle se joue de lui, tournant autour de leur proie, brisant la distance d'une proximité. Elle tourne et se détourne. Ces doigts glissant sur le joli visage de la lumière, de leur lumière. Et le dessein semble parfait, son sourire se dessinant sur sa façade de dureté. La folie véhémente face à l'innocente ignorante. Elle, qu'ils avaient blessée à force de pêché, lui enlevant son précieux frère pour lui offrir le chaos complet. Ils l'avaient façonnée tout en l'ayant admirée. La brune atrophiée, l'infirmière torturée. Le pardon, la rédemption. Galaad se nourrit de l'ivresse de cette scène, attrapant une seringue non loin de là , les yeux emplis d'une folie dangereuse quant il se trouvait à côté de la belle brisée. Si bien entouré, si bien hanté. Par la rousse d'atrocité et la suprême pureté. Il s'approche à son tour de cette tentation, de cette femme apeurée. Sa main longeant en effleurement sa peau veloutée et son corps sucré. Puis il plante l'aiguille doucereusement dans le bras de Cersei, avec une lenteur planante. Le plaisir interdit en ressortissant alors que son pouce appuie sur l'embout pour injecter cette drogue violente. Et il s'aventure à lancer une blague douteuse pour détendre la jolie cerise. " Quel est le summum pour une secrétaire cocaïnomane ?" L'attention se tourne vers lui, les yeux questionnés fixant l'étrangeté de ce si beau déchet. La rousse comme la brune attendent la chute, comme il attend la sentence finale. L'abattoir. Et ses mots mutent en murmures, ses lèvres s'élargissant en un sourire glaçant. " Une deuxième ligne." Et Cersei s'effondre sous la dose injectée dans ses bras de dégénéré, il l'attrape sous le rire de Briséis, qui s'étonnait toujours de cet humour insubordonné. Ce semblant de liberté qu'il s'autorisait parfois à chanter pour éclairer les visages de ceux qu'il aimait. Oubliant l'extérieur, effaçant les atrocités. Puisque seuls eux pouvaient les commettre ces atrocités.


© all right awatg

_________________

CAN YOU FEEL MY HEART

You'll never know what hit you, won't see me closing in I'm gonna make you suffer this Hell you put me in. I'm underneath your skin you'll never know what hit you... ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Snezhana Warne
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 94
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : a: ϟ SWAN
DISPONIBILITÉ RP : indisponible (2/2)
LOCALISATION : entre les murs austères et puant encore l'espoir d'une église

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 11:12

Bienvenue et bon courage pour ta fiche

_________________
The stars, the moon, they have all been blown out. You left me in the dark. No dawn, no day, I'm always in this twilight, in the shadow of your heart. And in the dark, I can hear your heartbeat, but then it stopped, and I was in the darkness. So darkness I became. ©️ all right awatg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Calvin Marshall
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 62
INSCRIPTION : 15/06/2015
CRÉDITS : ruines (avatar)
DISPONIBILITÉ RP : full. (0/2)
LOCALISATION : l'église et ses alentours.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 11:19

Il a vraiment une bonne gueule Dylan ! D'ailleurs, Teen Wolf est de retour.

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !

_________________

Calvin Marshall
~ byendlesslove.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 12:22

omg que des belles têtes ici

Snez < Merci mamie

Calvin < Je peux retourner le compliment pour Jake (cet homme a le don de me tuer à chacun de ces films ce salopiau ) et OUAIIIIIIIIIIIIIIIS ce soir je mate le premier
Danke
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 12:45

Dylan
Bienvenue & bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 12:47

olalala Sophie
merci ma jolie

_________________

CAN YOU FEEL MY HEART

You'll never know what hit you, won't see me closing in I'm gonna make you suffer this Hell you put me in. I'm underneath your skin you'll never know what hit you... ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 13:01

Oh le choix de malade, je pense que tu vas faire des heureuses.
Si tu as des questions, je suis là

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elisabeth White
a walk among the graves + born to die
MESSAGES : 58
INSCRIPTION : 23/06/2015
CRÉDITS : cramberry & tumblr
DISPONIBILITÉ RP : Disponible
LOCALISATION : une sorte de refuge dans une église

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 13:46

Haan, Galaad ♥️.
J'ai faillis prendre ce scénario mais je pense que tu le ferras bien mieux héhé.
Bienvenue en tout cas et bonne chance pour ta fichette !

_________________

I JUST WANT SURVIVE

La solitude me tue, me consume. J'ai peur de finir seule dans ce monde dévasté qui jamais ne se relevera. ©️ anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Braam Verheague
a walk among the graves + shades of cool
MESSAGES : 52
INSCRIPTION : 11/06/2015
CRÉDITS : pathos.
DISPONIBILITÉ RP : disponible. (1/2)
LOCALISATION : les paysages qui défilent, les forêts qui s'étendent à perte de vue et les villes dévastées où tout n'est que ruines et débris.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 16:21

Bienvenue et bon courage pour ta fiche. Très bon choix, je viens d'ailleurs de finir les deux épisodes de Teen Wolf. Si tu as des questions, n'hésite pas.

_________________

dark paradise

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 16:45

Lenke < Mads c'est bien mon but
et je n'hésiterais pas en cas de besoin

Elisabeth < OMG mais arrêtez avec vos vavas parfaits je meure là oh t'es gentille même si je suis sure que tu aurais défoncé avec un pénis /pan/
merci bien jolie créature

Braam < Coupain de pseudos avec double voyelle nous sommes fait pour nous entendre NIAH ME FAIS PAS LANGUIR COMME CA et deux WTF comment ça 2? et la même que pour Lenke , danke

_________________

CAN YOU FEEL MY HEART

You'll never know what hit you, won't see me closing in I'm gonna make you suffer this Hell you put me in. I'm underneath your skin you'll never know what hit you... ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sterre Vujicevic
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 269
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : pathos.
DISPONIBILITÉ RP : disponible. (2/2)
LOCALISATION : les routes pavées, les rues désertes, les bois secs, mais par dessus tout, la triste église de greenville et son immonde cimetière.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 16:52

Ici Braam. Arrow
En plus, oui, j'adore ce pseudo et plus je te regarde, plus je me dis que t'es à croquer. Effectivement, deux épisodes pour le prix d'un. MTV a mis le second sur internet avant Scream ou un truc dans le genre, je sais plus. En tout cas, le deux est disponible.

_________________

LOOKING FOR A MIRACLE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 20:23

Oh mais t'es belle en femelle leelou dallas multipass
j'avoue qu'il pue la classe et ne me tentes pas
nom de diou je vais perdre la vue tonight cimer du renseignement

_________________

CAN YOU FEEL MY HEART

You'll never know what hit you, won't see me closing in I'm gonna make you suffer this Hell you put me in. I'm underneath your skin you'll never know what hit you... ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Malcolm McManus
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 112
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : bismuth
DISPONIBILITÉ RP : busy (3/3) snezhana + sterre + leona + l'intrigue
LOCALISATION : quelque part près de l'Eglise.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mar 30 Juin - 21:38

Ce scénario de fou en plus Dylan il a tellement la classe ! Bienvenue parmi nous et bonne rédaction pour ton histoire

_________________

The problem is, fairytales don't come true.


It's the nightmares that always seem to become the reality.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mer 1 Juil - 0:44

c'est pour ça que je l'ai choisi Tomy aussi pour le coup (surtout dans Mad Max ) Merci bien Mr la virilité incarnée pas vraiment si viril

_________________

CAN YOU FEEL MY HEART

You'll never know what hit you, won't see me closing in I'm gonna make you suffer this Hell you put me in. I'm underneath your skin you'll never know what hit you... ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sterre Vujicevic
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 269
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : pathos.
DISPONIBILITÉ RP : disponible. (2/2)
LOCALISATION : les routes pavées, les rues désertes, les bois secs, mais par dessus tout, la triste église de greenville et son immonde cimetière.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mer 1 Juil - 9:04

T'as vu ça, comme la femelle envoie du lourd. J'attends l'avis de Bri avant de te valider.

_________________

LOOKING FOR A MIRACLE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Briséis Sparks
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 45
INSCRIPTION : 10/06/2015
CRÉDITS : twisted lips
DISPONIBILITÉ RP : toujours.
LOCALISATION : jolie prison dont elle connaît les moindres recoins, nouvelle alice au pays des merveilles : briséis au pays des condamnés.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mer 1 Juil - 13:04

t'es parfait, c'est un gros gros oui. promis je reviens te faire des compliments après sur ordinateur. (et la blague m'a achevée... )

edit: me revoilà. alors ta fiche est divine, ta plume est magnifique et tu as très bien cerné le personnage de galaad tout en lui apportant ta propre touche. franchement, t'es la perfection incarnée.

_________________

she's the giggle at a funeral
if i'm a pagan of the good times. my lover's the sunlight. to keep the goddess on my side, she demands a sacrifice. no masters or kings when the ritual begins, there is no sweeter innocence than our gentle sin. in the madness and soil of that sad earthly scene, only then i am human, only then i am clean. ©️ all right awatg
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sterre Vujicevic
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 269
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : pathos.
DISPONIBILITÉ RP : disponible. (2/2)
LOCALISATION : les routes pavées, les rues désertes, les bois secs, mais par dessus tout, la triste église de greenville et son immonde cimetière.

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mer 1 Juil - 17:26


bravo tu es validé
tu pourras bientôt jouer sur le fo
Ta fiche est parfaite, mon dieu. Ta plume est divine, je suis tout à fait d'accord avec Bri. C'est une pure merveille et ton personnage aussi, je ne vais pas m'en remettre. J'espère que tu te plairas parmi nous et bienvenue chez les vilains red right hand.

Bravo petit padawan, tu es maintenant validé et tu pourras venir te faire manger par les rôdeurs. Il y a pourtant quelques petits endroits que tu dois visiter pour faire un bon séjour parmi nous.

✝️ Pense d'abord à remplir correctement ton profil et à regarder le bottin des avatars pour vérifier si les parfaits admins n'ont pas oublié d'y ajouter ta tête. Aussi, va vérifier s'ils t'ont bien ajouté à l'annexe de ton groupe.
✝️ Tu peux passer dans la gestion du joueur, il y a des codes de signatures et quelques petits points qui pourront t'être utiles.
✝️ Pense à te créer une fiche de lien et de rp. Si tu as envie, il y a des fiches de post rp à disposition, sinon veille à ne pas déformer le forum. Ce n'est pas plus de 440px de largeur.
✝️ Si tu as le temps, laisse un petit commentaire sur PRD et bazzart de temps en temps pour faire venir de nouveaux membres Tu peux aussi voter sur le top-site toutes les deux heures.
✝️ Surtout amuse-toi comme un dingue sur le forum.

_________________

LOOKING FOR A MIRACLE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Galaad Delford
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 17
INSCRIPTION : 29/06/2015
CRÉDITS : Bigbadwolf / Tumblr
DISPONIBILITÉ RP : On se calme Denis !
LOCALISATION : Trou paumé. Semblant de captivité. La chat éveille ses charmes dans le désespoir de murets cloisonnés. Cette prison dorée...

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad) Mer 1 Juil - 17:27

Sterre < Mais trop
edit: je vais finir par rougir avec tous vos compliments là et remets toi en ça va aller je vais t'achever en rp uesh merci bien femelle

Briséis < niah tu me fais plaise là (ahah elle allait si bien pour le coup )
mais que de compliments je suis hydra contente que ça te plaise parce que j'avoue que je redoutais ta sentence l'homme battu t'sais! bref merci beaucoup, ça me touche ce que tu dis et j'ai hâte de faire des cochoncetés atrocités avec toi

_________________

CAN YOU FEEL MY HEART

You'll never know what hit you, won't see me closing in I'm gonna make you suffer this Hell you put me in. I'm underneath your skin you'll never know what hit you... ©️ signature by anaëlle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad)

Revenir en haut Aller en bas

Pray to your god, open your heart whatever you do, don't be afraid of the dark. Cover your eyes, the devil inside... (galaad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La bière open source
» Open data et données personnelles : mythes et réalité… mouvante
» Heredis et Open Office
» Ma collection de vernis OPI...
» "Le NP mal aimé"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ A WALK AMONG THE GRAVES  :: AU-DELÀ DES PORTES DE L'ENFER-