FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM À COMPTER DU 25/07.

Partagez|

(elishah) je sais la violence, son goût de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Elishah Everdeen
a walk among the graves + taste of blood
MESSAGES : 63
INSCRIPTION : 04/07/2015
CRÉDITS : shadows
DISPONIBILITÉ RP : indisponible
LOCALISATION : quelque part dans les bois entourant Greenville

MessageSujet: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Sam 4 Juil - 17:44


elishah everdeen
Nom : everdeen. ✝️ Prénom : elishah johnston gregory ✝️ Âge : trente-trois ans. ✝️ date et lieu de naissance : 13/07/81 à Greenville (GA). ✝️ vos origines : américain pur souche (100% redneck). ✝️ Ancien métier : pompiste & cambrioleur du dimanche. ✝️ Métier actuel : anciennement pilleur pour le compte des "taste of blood", une blessure à la jambe l'a récemment contraint à se recycler en trésorier. ✝️ Orientation sexuelle : hétérosexuel (et homophobe, alors attention). ✝️ Statut matrimonial : célibataire volage en chasse perpétuelle de nouveau gibier. ✝️ Localisation : actuellement résidant du campement d'un groupe de mercenaires. ✝️ Caractère : impatient. loyal. violent. débrouillard. grossier. dragueur. intolérant. opportuniste. susceptible. curieux. lent intellectuellement. irresponsable. bavard. lâche. etc. ✝️ groupe : taste of blood.
about you
Elishah est superstitieux. Il croit aux fantômes, il croit que les chats noirs lui veulent du mal, ne passera jamais sous une échelle et quittera une maison en courant s’il trouve un crucifix retourné à l’intérieur ou une icône religieuse au sol. On ne déconne pas avec le Grand Fourchu ! ✝️ Il suit toujours son instinct. Même quand il lui dicte de se tirer en courant, ce qui en fait un élément peu fiable des « taste of blood », dans le collimateur de quelques uns des mercenaires… C’est pour cette raison qu’en règle générale, avant son accident, lorsqu’il se chargeait d’une mission de repérage : il s’en chargeait seul ✝️ Lorsqu’il est nerveux, Eli ne passe pas sa main dans sa nuque, ne se ronge pas les ongles : il fourre sa main dans son boxer et se tripote ✝️ Il est homophobe, raciste, contre l’avortement et pour la peine de mort. S’il croise la route d’un pédophile ou d’un zoophile, il appliquera la sentence capitale. Ceci dit pour lui, la majorité sexuelle d’une fille débute quand elle commence à avoir de gros nichons, donc il ne verra aucun mal à se faire une adolescente de treize ans si elle lui paraît convenablement formée… ✝️ Il a une hygiène corporelle plutôt douteuse… L’Apocalypse est bien pratique pour justifier qu’il ne prenne pas une douche tous les quatre matins ✝️ Il a un léger souci de gestion de colère qui fait que, passé un certain stade, au lieu de se mettre en rage : il se met à pleurer, ce qui le gêne particulièrement. Mais, ceux qui ont assisté à ces scènes n’ont jamais vécus suffisamment longtemps pour en parler et son secret est sauf ✝️ Il se trimballe un dictionnaire de poche avec lui et s’est mis en tête d’apprendre un nouveau mot chaque jour et de l’utiliser dans une phrase ✝️ Elishah possède un couteau de chasse ayant appartenu à son grand-père et dont il ne se sépare jamais. Il dort en tenant son manche sous son oreiller ✝️ Il pousse la chansonnette constamment et adore ça. Il ne chante pas particulièrement bien mais hey : il s’en fout ! Et puis il n’a jamais entendu aucun rôdeur s’en plaindre ✝️ Il a toujours rêvé de savoir danser mais a deux pieds gauches… ✝️ Dans chaque nouvelle ville où lui et les mercenaires se sont arrêtés, il a tenu à faire du tourisme et a fait un tour dans les musées locaux. C’est qu’il a grand soif de Culture…  
behind the screen
ton pseudo : cha. ✝️ âge : 25. ✝️ pays : francia. ✝️ fréquence de connexion : pendant les vacances d'été, quasiment tous les jours en tout cas. ✝️ comment t'es arrivé ici ? : en cherchant    ✝️ un commentaire ? : meow.
©️ all right awatg

Spoiler:
 

_________________

we all support the team
well if you're lookin' for a good time you're a little bit late we rolled up the sidewalks at a quarter to eight we can't sell you no beer it's a small town, so may I ask what you're doin' here ©️ all right awatg (codage) ; bex (gif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elishah Everdeen
a walk among the graves + taste of blood
MESSAGES : 63
INSCRIPTION : 04/07/2015
CRÉDITS : shadows
DISPONIBILITÉ RP : indisponible
LOCALISATION : quelque part dans les bois entourant Greenville

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Sam 4 Juil - 17:44


a story to tell
« D’aussi loin que je m’en souvienne, j’ai toujours couru. Pas par plaisir, croyez-le bien. J’ai jamais aimé ça parce que ça réclame de produire un effort physique et que j’ai toujours été un peu flemmard sur les bords. C’est l’instinct qui m’y pousse à chaque fois et j’ai l’instinct d’une bête sauvage constamment en alerte les gars ! Mais votre radar à emmerdes serait aussi dans le rouge en permanence si votre père avait été un alcoolo plein d’violences, je vous le garantie. Mes frères n’ont jamais été des tendres non plus. On peut dire que j’ai été élevé à la dure, mais c’est une bonne chose. Enfin disons que ça m’a permis de développer certains reflexes qui aujourd’hui, assurent ma survie.
Ma mère doit croire que c’est grâce à elle et son fameux conseil avisé que j’ai développé cette capacité à filer plus vite que mon ombre. C’est vrai que chaque fois que l’autre barjot commençait à s’énerver et à menacer, elle me criait de courir. Faut pas l’dire à mes frangins mais j’étais son préféré. Normal, j’étais le petit dernier, blond aux yeux d’un beau bleu océan. Une petite gueule d’ange… Qui rendait mon père totalement dingue. Peut-être parce que ni lui, ni ma mère ni aucun de mes frères ne sont blonds aux yeux clairs… Bref ! Ce qu’elle n’a jamais su ma chère môman, c’est que de toute manière, j’envisageai pas de rester pour la regarder se faire frapper. Déjà parce que c’était emmerdant de l’entendre geindre et de rien pouvoir faire, et ensuite et surtout parce que je savais que mon tour viendrait juste après quoi qu’il arrive. Il finissait toujours sur ma tronche. Du coup, courir est devenu un genre de réflexe. Dès qu’il commençait à parler un peu trop fort, vous pouviez être sûr de voir la porte battre au vent et de ne plus me trouver dans la maison. Enfin maison faut le dire vite. C’était un genre de mobile home posé sur quelques parpaings plutôt.
Parfois, courir me permettait d’éviter la raclée parce qu’il était trop soul pour se souvenir de ce qui avait déclenché sa colère quand je rentrai. Mais d’autre fois je calculais mal mon coup et il me tombait dessus comme la putain de misère sur le monde, plus furieux encore qu’à mon départ. Quand il avait réussi à me mettre la main dessus, c’était même plus la peine d’espérer courir ! C’était un gros lard mais il cognait dur et après une claque, j’étais KO. Alors imaginez un peu quand il y allait avec son gros poing, ses bottes de cowboy à la con ou sa ceinture ! Ouais parce qu’en fait, quand j’étais môme, j’étais du genre maigrichon. Pas l’genre maigrichon qui peut vous surprendre avec une bonne droite, non moi j’étais le genre qui décolle au premier coup de vent et qui a du mal à dévisser une bouteille d’eau. Le genre un peu loser quoi. C’était moi le gringalet puant du fond de la classe qui se faisait voler son goûter et jeter dans la poubelle à la récréation. Du coup les bancs d’école, j’ai évité de les fréquenter trop longtemps. Toute façon c’était pas pour moi, je comprenais rien à rien. J’ai dû être bercé trop près des murs comme on dit.
Je sais ce que vous vous demandez là : et tes frères alors, ils te protégeaient pas ? Vous n’aviez pas un genre de pacte pour vous en sortir tous ensemble ? Bah non tiens ! C’est débile ce genre de plan et ça vous attire que des emmerdements. Chacun sa gueule et chacun sa planque ! Je leur en ai jamais voulu de pas m’avoir défendu face au paternel ou à mes vicieux petits camarades. Ca fait partie du jeu. Parfois on gagne et parfois on perd. A côté de ça, c’était des frères en or, j’vous assure ! Ils m’ont appris tout ce qu’ils savaient et c’est ce qui me permet d’être encore en vie aujourd’hui… Ils m’ont appris à manier un flingue, à jouer du couteau, à m’introduire dans les maisons chicos de nos voisins pour les dépouiller, à bricoler un moteur, à piquer les portefeuilles des hommes d’affaire trop pressés dans la rue (j’dis pas ça pour me vanter mais j’ai des doigts de fée…et je m’en sers pour d’autres choses que voler, si vous voyez ce que je veux dire, mesdames), à conduire, à boire comme un homme et m’ont fait fumer mes premiers joints. Billie Bob, mon frère ainé, a essayé de me faire toucher à d’autres substances à l’adolescence mais ça m’a jamais trop botté. J’tiens trop à ma vie et à mon physique d’Apollon. Ouais parce que, figurez-vous que j’suis pas resté un maigrelet faiblard toute ma vie ! Le déclic s’est produit quand ma mère s’est mise à courir à son tour. Courir dans les bras du laitier avec qui elle a filé en Californie (si vous voulez tout savoir, c’était un grand blond aux yeux bien bleus). J’ai reçu une carte postale une fois où elle s’excusait de m’avoir abandonné. Elle a pas donné son adresse dedans donc j’ai jamais pu lui répondre d’aller se faire sodomiser. Dommage.
Après ça, le vieux s’est remis avec une nana du coin qu’il se faisait depuis des années et avec qui il avait eu une fille illégitime. Un beau brin de fille, adorable. Delilah c’est un peu ma bouffée d’oxygène. Elle a un prénom de stripteaseuse mais rien d’autre en commun avec elles. C’est une gamine intelligente, douce, serviable et jolie comme un cœur. Rien à voir avec mes frangins, ses parents ou moi non plus quoi. Elle avait douze ans le soir où le paternel a confondu sa bouteille avec son flingue et PAF ! Du coup, Billie Bob s’est occupé de moi pendant quelques temps, avant d’être envoyé à l’ombre pour avoir tué un type qui l’avait surpris en train de cambrioler sa baraque. Johnse, mon autre frère, voulait déjà plus rien avoir à faire avec nous à cette époque. Monsieur s’était trouvé une poule à engrosser et un boulot de con dans une agence de voyage ou un truc de ce genre.
Moi j’ai continué à mener ma petite existence peinarde à Greenville. C’est tous des enfoirés là-bas et j’aurai pu décider d’aller voir ailleurs, sauf que j’les connais pas moi les enfoirés d’à-côté. Qu’est-ce qui me dit qu’ils sont pas encore pire que ceux que j’supporte depuis l’enfance ? Bon, j’ai réussi à dégotter un boulot dans un garage, j’ai eu deux trois ennuis avec la police locale (rien d’aussi sérieux que le frangin), j’ai forniqué à gauche à droite et ça m’allait vraiment bien. J’suis pas un type ambitieux et ça me dérange pas qu’on me le fasse remarquer. Enfin c’est pas tout à fait vrai parce que, quand j’étais môme, j’avais un projet d’avenir complètement stupide mais qui me tenait vraiment à coeur… Je voulais devenir shérif. Pas flic. Shérif. J’voulais avoir un flingue, une étoile accrochée sur la poitrine et un chapeau super classe. Mais tout le monde s’est foutu de ma gueule alors j’ai laissé tombé.
C’est marrant quand même parce que, aujourd’hui, j’suis un peu un genre de shérif ! La loi c’est moi ! Je fais régner l’ordre, on me respecte quand j’agite mon flingue et on obéit à mes ordres. Quand je dis à un mec de se mettre à genou, il le fait. Quand je dis à une meuf de déboutonner son chemisier pour me laisser voir la marchandise, bon elle chiale un peu, mais elle finit par le faire. Cette Apocalypse de merde m’a permis de réaliser mon rêve en quelque sorte. J’suis devenu quelqu’un et tous les connards de Greenville ont arrêtés de se payer ma tête et de me prendre pour l’idiot du village. Quand ça a commencé à craindre, je me suis tiré de là vite fait et j’ai bien fait putain ! Mon seul regret, c’est de pas avoir pris Delilah avec moi… Mais j’suis pas certain qu’elle aurait apprécié de partager mon existence de mercenaire et qu’elle aurait été très à l’aise avec les connards de mon groupe. Comme j’l’ai dis : c’est une chic fille ma demi-sœur, toute douce et innocente. Enfin sans doute plus maintenant… J’l’ai aperçue en ville quelques fois mais j’ai pas osé l’approcher. En tout cas elle est en vie, c’est déjà ça. Je sais pas ce que sont devenus Johnse et Billie Bob par contre. Parfois j’pense à eux. J’me demande souvent ce que Billie Bob ferait dans telle ou telle situation et parfois, ça m’fait bien marrer. Il défoncerait tout et tout le monde ce gros malade ! On dit de moi que j’suis un peu taré, que j’ai pas de limite, mais il est bien pire que moi…
Faut savoir que ma nouvelle vie me bottait vraiment bien ! Franchement, je m’éclatais grave, même si faut suivre les ordres d’une gonzesse et que ça me troue franchement le fion ! Mais ça c’était avant qu’un connard me tire une bastos dans le putain de genou alors que j’essayais de le dépouiller. Je lui avais promis que s’il se tenait tranquille, j’les tuerai pas lui et son vieux père, mais il a fallut qu’il joue au con et qu’il me test. Du coup j’ai du sévir. J’ai tué son paternel en premier. J’ai été gentil, je me suis contenté d’un coup de couteau dans la nuque. J’ai enfoncé la lame suffisamment pour que ça atteigne sa cervelle. C’est comme ça qu’il faut faire pour pas qu’ils se relèvent pour vous bouffer les miches. Le fils, je me le suis fait à coups de crosse, ça a été un peu plus long mais beaucoup plus jouissif. Bon mais du coup, jusqu’à nouvel ordre c’est terminé les raids pour moi. Plus de fun. Je suis coincé dans le campement et j’occupe mes trop longues journées à faire l’inventaire de nos vivres, à les distribuer et à m’assurer que personne n’ait les mains baladeuses. Un boulot de merde qui commence à me rendre complètement dingue ! J’ai pas signé pour ça… Je veux ma part de sang moi aussi.
Je veux recommencer à courir, bordel de chierie de merde… »
 
© all right awatg

_________________

we all support the team
well if you're lookin' for a good time you're a little bit late we rolled up the sidewalks at a quarter to eight we can't sell you no beer it's a small town, so may I ask what you're doin' here ©️ all right awatg (codage) ; bex (gif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sterre Vujicevic
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 269
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : pathos.
DISPONIBILITÉ RP : disponible. (2/2)
LOCALISATION : les routes pavées, les rues désertes, les bois secs, mais par dessus tout, la triste église de greenville et son immonde cimetière.

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Sam 4 Juil - 20:56

Bienvenue sur le forum, bel homme. Ton personnage m'a l'air tellement intéressant, avec sa blessure et son caractère. C'est un très bon choix d'avatar et j'aime beaucoup le prénom. heart3: Bon courage pour la suite de ta fiche et si tu as des questions, n'hésite pas. J'adore le "lent intellectuellement"

_________________

LOOKING FOR A MIRACLE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elishah Everdeen
a walk among the graves + taste of blood
MESSAGES : 63
INSCRIPTION : 04/07/2015
CRÉDITS : shadows
DISPONIBILITÉ RP : indisponible
LOCALISATION : quelque part dans les bois entourant Greenville

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Sam 4 Juil - 21:49

Hey, me mets pas la pression avec tes compliments En plus tu moques moua... (merci ! <3 )

Je vais tenter de terminer l'histoire ce soir, mais je promets rien, la chaleur tue mes neurones (oui parce que moi aussi je suis intellectuellement limitée huhuhu)

_________________

we all support the team
well if you're lookin' for a good time you're a little bit late we rolled up the sidewalks at a quarter to eight we can't sell you no beer it's a small town, so may I ask what you're doin' here ©️ all right awatg (codage) ; bex (gif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Malcolm McManus
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 112
INSCRIPTION : 12/06/2015
CRÉDITS : bismuth
DISPONIBILITÉ RP : busy (3/3) snezhana + sterre + leona + l'intrigue
LOCALISATION : quelque part près de l'Eglise.

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Dim 5 Juil - 21:19

J'aime ton personnage, il envoie du pâté ! Et puis avec une tête pareille, on lui pardonnerait presque ses défauts, presque C'est là que j'suis quand même content que ma gamine ait que dix ans, et pas de poitrine
Bienvenue parmi nous

_________________

The problem is, fairytales don't come true.


It's the nightmares that always seem to become the reality.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elishah Everdeen
a walk among the graves + taste of blood
MESSAGES : 63
INSCRIPTION : 04/07/2015
CRÉDITS : shadows
DISPONIBILITÉ RP : indisponible
LOCALISATION : quelque part dans les bois entourant Greenville

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Dim 5 Juil - 21:28

Roh Tom Hardy est tellement cool
Merci dude ! T'inquiète, j'suis patient...à moins de se faire dévorer, elle devrait bien finir par avoir un peu de poitrine hehehe

_________________

we all support the team
well if you're lookin' for a good time you're a little bit late we rolled up the sidewalks at a quarter to eight we can't sell you no beer it's a small town, so may I ask what you're doin' here ©️ all right awatg (codage) ; bex (gif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Sterre Vujicevic
a walk among the graves + funnel of love
MESSAGES : 269
INSCRIPTION : 12/04/2015
CRÉDITS : pathos.
DISPONIBILITÉ RP : disponible. (2/2)
LOCALISATION : les routes pavées, les rues désertes, les bois secs, mais par dessus tout, la triste église de greenville et son immonde cimetière.

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Lun 6 Juil - 7:51


bravo tu es validé
tu pourras bientôt jouer sur le fo
MON DIEU. Ton personnage est trop cool, j'ai bien rigolé. J'étais certaine qu'il allait envoyer du lourd, ça fait du bien de voir un truc aussi rafraichissant en période de zombies. Arrow C'est avec plaisir que je te valide et pardon pour le retard.

Bravo petit padawan, tu es maintenant validé et tu pourras venir te faire manger par les rôdeurs. Il y a pourtant quelques petits endroits que tu dois visiter pour faire un bon séjour parmi nous.

✝️ Pense d'abord à remplir correctement ton profil et à regarder le bottin des avatars pour vérifier si les parfaits admins n'ont pas oublié d'y ajouter ta tête. Aussi, va vérifier s'ils t'ont bien ajouté à l'annexe de ton groupe.
✝️ Tu peux passer dans la gestion du joueur, il y a des codes de signatures et quelques petits points qui pourront t'être utiles.
✝️ Pense à te créer une fiche de lien et de rp. Si tu as envie, il y a des fiches de post rp à disposition, sinon veille à ne pas déformer le forum. Ce n'est pas plus de 440px de largeur.
✝️ Si tu as le temps, laisse un petit commentaire sur PRD et bazzart de temps en temps pour faire venir de nouveaux membres Tu peux aussi voter sur le top-site toutes les deux heures.
✝️ Surtout amuse-toi comme un dingue sur le forum.

_________________

LOOKING FOR A MIRACLE

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Elishah Everdeen
a walk among the graves + taste of blood
MESSAGES : 63
INSCRIPTION : 04/07/2015
CRÉDITS : shadows
DISPONIBILITÉ RP : indisponible
LOCALISATION : quelque part dans les bois entourant Greenville

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang Lun 6 Juil - 8:55

Aw merci J'espère que la suite vous plaira aussi.
Et t'en fais pas pour le "retard", tu me valides en même pas 24h lol c'est un délai tout à fait correct !

Sur ce, je vais m'atteler à mes fiches liens & RP

_________________

we all support the team
well if you're lookin' for a good time you're a little bit late we rolled up the sidewalks at a quarter to eight we can't sell you no beer it's a small town, so may I ask what you're doin' here ©️ all right awatg (codage) ; bex (gif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (elishah) je sais la violence, son goût de sang

Revenir en haut Aller en bas

(elishah) je sais la violence, son goût de sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Debut du régime je ne sais pas quoi faire comme menu
» Je ne sais plus comment faire avec mon fils de 6 ans
» Je sais que c'est un peu tôt...
» La Forêt pleure souvent, tu sais... - de Sébastien Acker
» Je sais pas quoi dire...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ A WALK AMONG THE GRAVES  :: AU-DELÀ DES PORTES DE L'ENFER-