FERMETURE DÉFINITIVE DU FORUM À COMPTER DU 25/07.

Partagez|

runners.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: runners. Ven 3 Avr - 22:29



matilda moore
MEURS, VIEUX LÂCHE ! IL EST TROP TARD !

✝ NOM : moore ✝ PRÉNOM : matilda, trop souvent surnommée mattie, ou alabama ✝ AGE : vingt-quatre ans   ✝ LOCALISATION : la zone industrielle désaffectée   ✝ DATE ET LIEU DE NAISSANCE : en 1990 à tuscaloosa, alabama.   ✝ NATIONALITÉ ET ORIGINES : américaine ✝ ORIENTATION SEXUELLE : hétérosexuelle  ✝ STATUT FAMILIAL : célibataire, probablement orpheline   ✝ PROFESSION AVANT L'EPIDEMIE : étoile montante du baseball féminin   ✝ OCCUPATION ACTUELLE : recruteuse pour les bad moon rising ✝ CRÉDITS : uvee (bannière), kiri (avatar) ✝ GROUPE : bad moon rising


who are you really?
ses lèvres sont aussi tordues que celles d'une poupée cassée. figées dans une éternelle grimace. à quoi bon, elle a oublié comment sourire. le sien s'est perdu en chemin, à côté de son humanité. ses yeux très pâles sont couverts d'un voile léger, son esprit est ici et ailleurs à la fois. elle vous regarde intensément, mais vous ignorez l'impact que vos mots peuvent avoir sur elle. et soudain elle rit. elle rit, et son rire vous fait oublier, oh, quelques secondes à peine, que vous respirez encore. la voix fêlée et le rire sec, qui fait battre votre cœur trop vite et stopper votre déglutition. matilda rit beaucoup, souvent, tout le temps. ce n'est pas un rire joyeux, pas même un rire triste, c'est au-delà. un rire d'outre-tombe. ils riraient comme ça, si ils pouvaient encore rire. on laisse matilda faire, parce qu'on aurait trop peur de se mettre sur son chemin. elle dégaine bien trop vite, pour un oui, pour un non, parce que le seul moyen qu'elle a trouvé pour se sentir en sécurité, c'est de croire qu'elle peut encore contrôler la situation. mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez lui faire confiance. parce qu'elle est loyale. et qu'elle ne vous tuera pas vraiment dans votre sommeil. on trouvera un moyen de l'arrêter avant. car la nuit, elle dort mal. elle cauchemarde. ses cris réveilleraient les morts. sans mauvais jeux de mots, bien sûr. vous pouvez bien tenter de l'approcher, de la questionner sur sa vie, son passé, vous n'en tirerez pas grand chose. l'histoire change souvent. la vérité n'a plus vraiment d'importance de toutes façons. la seule vérité qui compte pour elle, désormais, c'est son blouson des crimson tide, sa batte en aluminium, et cet article de journal qu'elle garde plié dans sa poche, narrant les premiers exploits de la "petite flamme de tuscaloosa". 
into the wild
petite fille de l'alabama. famille protestante. convention baptiste du sud. l'épidémie est une punition divine. elle y croit, comme ses parents y ont cru. la punition divine excuse toutes les dérives (+) un père, une mère, deux sœurs, et elle. maintenant, il ne reste plus qu'elle (+) joueuse de baseball dans l'équipe nationale féminine. sa plus grande fierté (+) a détruit son premier zombie avec une poêle à frire. aujourd'hui, c'est plutôt batte de baseball et couteau de chasse (+) a appris à tirer au fusil à l'âge de sept ans. alabama style. mais préfère la chaleur du corps à corps (+) recruteuse. sillonne les environs à la recherche de nouveaux membres. ou de viande fraîche (+) garde un compte des zombies qu'elle tue. trente-six actuellement, et ne compte pas s'arrêter en si bon chemin (+) attache énormément d'importance aux reliques, aux rituels, aux habitudes. c'est ce qui lui donne l'impression d'être encore vivante (+) ne quitte jamais son  blouson de l'université de tuscaloosa et sa casquette de baseball. la porte à l'envers dans les bons jours (+) plutôt mourir que trahir (+)


✝ pseudo/prénom : noctambule/clémentine. ✝ âge : vingt-trois. ✝ pays : france. ✝ fréquence des visites : 4/7 ✝ comment avez-vous trouvé le forum ? bazzart. ✝ vos impressions sur celui-ci ? il est beau, il est frais, il est sanglant.  ✝ mot de la fin : le cannibalisme c'est chic

FEAT LILY COLE


Code:
<font class="avatarpris">LILY COLE</font> ✝ matilda moore


Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Ven 3 Avr - 22:30




have mercy


AVRIL 2015
Les crampons enfoncés dans la boue, le corps accroché à la terre. Les jambes écartés, les genoux légèrement fléchis. Le buste droit, incliné vers l'avant. Les bras à l'horizontal, les coudes sûrs, les avant-bras toniques. Et surtout, la tête haute. Haute, et fière. De sa voix fluette, un peu trop douce, elle murmure les recommandations, éternelle litanie, jusqu'à ce que son corps prenne la position voulue. Elle s'amuse même, sans grand succès, à imiter les intonations paternelles. Qu'importe. La position est gravée dans sa mémoire et dans chacun de ses muscles. Elle est prête.  
Un léger sifflement, et Bram s'élance. Son bras reproduit ce mouvement si caractéristique, qu'il s'amusait à rejouer, gamin. Il était très mauvais, au début. C'est Matilda qui lui a appris. Aujourd'hui, il s'est amélioré, mais il manque encore un peu de précision. Qu'importe, les têtes sont suffisamment grosses pour que Matilda ne puisse les rater. Elle ne les rate jamais d'ailleurs, ce qui pourrait vite devenir lassant si de légers incidents ne se produisaient pas régulièrement. Comme l'une des stupides bagues de Bram se retrouvant coincée dans une mèche de cheveux. Généralement, avec un peu de chance, le zombie est suffisamment pourri pour que la touffe de cheveux se détache d'elle-même, et que le projectile entreprenne son élégante arabesque. Sinon, Bram se retrouve comme un con avec une mâchoire de zombie à quelques millimètres de sa main droite. Et on sait tous combien les hommes tiennent à leur main droite.
Mais aujourd'hui, la main droite de Bram n'a rien à craindre, et la balle-zombie s'élève gracieusement dans l'air, un émettant un léger et très poétique grognement. La batte en aluminium siffle aux oreilles de la petite flamme de Tuscaloosa, tandis qu'elle vient s'écraser sur le crâne, le brisant net et l'envoyant valser à l'autre bout du terrain vague. Le craquement d'un crâne est le son le plus mélodieux que Matilda puisse imaginer. Même le sifflement d'admiration de Bram ne peut le surpasser. wouhou ! touchdown ! strike ! panier ! but ! dix points pour alabama et gryffondor ! Matilda sourit, nettoie sa batte avec un chiffon sale, et se fend d'une révérence.
Tous les matins, Matilda joue au base-zombie avec les têtes que ses camarades lui ramènent de raids, parce qu'il n'y a rien, vraiment rien, de mieux pour commencer une belle journée.

TROIS SEMAINES PLUS TÔT
Elle a couru. Longtemps. Trop, peut-être. Elle a couru, fui, tué, menti, détruit, ri, volé, espéré, pleuré, hurlé, dansé de joie et de tristesse. Et elle a survécu.

Aujourd'hui, elle a arrêté de courir. Aujourd'hui, elle marche lentement, d'un pas assuré. Elle fait encore trop de bruit, quand son pied glisse sur la pourriture d'une feuille, quand son poids se dépose sur une branche de bois mort. Mais elle apprendra. Bram lui apprendra.
Ils ont quitté Colombus à l'aube, se faufilent désormais dans la forêt en direction de Greenville. L'oreille aux aguets. Pistant les vivants et les morts. Elle a peur, mais un peu moins qu'avant. Le sentiment de sécurité qui l'avait abandonnée il y a si longtemps déjà remplit de nouveau son âme. Grâce à Bram. Elle accepte de lui faire confiance parce que rester constamment sur ses gardes l'a épuisée. Son esprit a tangué. Après avoir été séparée du groupe de survivants de Tuscaloosa, elle était prête à se laisser mourir, là, sur le bord de la route. Arrêter de se battre. Lord, have mercy of her soul.
Un râle lui fait relever la tête. Un cadavre ambulant. Chair putréfiée. Regard vitreux, bouche sanguinolente. Son coeur s'arrête de battre un instant, repart au galop. Son souffle se fait sifflant. Sous la poussière qui recouvre la chevelue de la morte, Matilda reconnaît un roux flamboyant. De longues boucles rousses, raidies par la crasse. Le souvenir remonte à la surface, indésiré. Ses doigts caressant les cheveux de sa mère. Enfant, elle s'amusait à les tresser. Bram a déjà dégainé. non. Un regard interrogateur, une seconde de flottement. je m'en occupe. Ses doigts agrippent le manche de son couteau, sa main se perd dans la toison de feu. Une seconde, à peine, et c'est terminé. Ce n'est pas sa mère. Elle regarde le corps à ses pieds. En quittant Tuscaloosa, elle vivait dans cette crainte constante de croiser les corps sans âme de son père, de sa mère. De Diane ou de Camille. Plus maintenant. Elle se dit qu'elle est trop loin. Que leurs corps errent désormais sans but dans la ville qui fût un jour son foyer. Elle doit les laisser partir. La pensée la libère. Elle ne pleure pas. Elle a déjà usé toute ses larmes. Alors elle essuie son arme sur son jean et la range. on devrait y aller, d'autres vont peut-être arriver. Elle acquiesce. Matilda sent que quelque chose a changé dans l'attitude de son compagnon, mais elle ne saurait dire quoi. douze, elle murmure, ça fait douze.
Plus tard, Bram lui offrira à manger, alors qu'ils approchent de Greenville et que la fatigue se fait sentir. Il sort une lanière de viande séchée de son sac, et lui tend sans un mot. Elle n'en reconnaît pas le goût, du cerf ou du cheval, peut-être, mais elle la dévore, reconnaissante.

AVANT
- vous venez d'où ?
- tuscaloosa.
- moi aussi. j'ai fui comme j'ai pu. j'ai cru que j'étais la seule.
- qu'est-ce qu'il s'est passé ?
- on s'était réfugiés à l'église.
- pourquoi ?
- mes parents pensaient qu'on pourrait y être en sécurité. que dieu protégerait son peuple, si on priait assez fort.
- ça a marché ?
- non. on s'est fait attaquer. les zombies ont réussi à entrer. mon père s'est fait mordre, je l'ai vu ...
- et après ?
- après, ma mère m'a dit de fuir. alors j'ai couru. mes sœurs étaient derrière moi. je suis sûre qu'elles étaient derrière moi. mais quand je suis sortie, et que je me suis retournée, elles n'étaient plus là. et je ne pouvais pas y retourner, je ne pouvais pas. je les ai abandonnées. seigneur, je les ai abandonnées.
- ce n'est plus la peine d'en appeler au seigneur, matilda, il n'y a plus que nous, désormais ... on part pour la géorgie, on a entendu parler d'une base militaire où on pourrait être en sécurité. le texas et l'alabama sont déclarés zones mortes, on doit partir. tu peux venir avec nous si tu veux, mais arrête de pleurer. tes larmes ne te sauveront pas.


this is where the wild things are.

Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Sam 4 Avr - 8:45

Bienvenue sur le forum.
J'aime beaucoup ton avatar et ton pseudo ; j'ai hâte de te lire.

Si tu as des questions, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:17

merci beaucoup pour ton accueil je vais essayer de terminer ma fiche au plus vite, mais je ne promets rien, je suis malade comme un chien Arrow
(matthew sur un forum de zombies, je trouve ça aussi improbable que génial )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:19

Une bôté. Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:19

Pas de soucis, si tu veux un délais, n'hésite pas. Et bon rétablissement à toi.
(Je pouvais pas résister à cet improbable mélange :mdr2: )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:26

merci desmond, je te retourne le compliment  
pas de problèmes roos, je te tiendrais au courant le cas échéant.
(je comprends xD et j'approuve un max )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:27

Une belle rousse, bienvenue ici

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:34

merci grand chef
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:38

Chef & Tu veux faire un mangeur d'humain? jotem encore plus

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:43

les bad moon rising, la base quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Lenke Dezso
a walk among the graves + red right hand
MESSAGES : 557
INSCRIPTION : 05/04/2015
CRÉDITS : babine
DISPONIBILITÉ RP : (0/2) desmond + anka + balty + sully + andy.
LOCALISATION : la prison avec les fous. avec la reine au regard de feu, aux mains fragiles. au visage parfait. son obsession. son fantasme. son bras droit.

MessageSujet: Re: runners. Dim 5 Avr - 22:49

OYÉ

_________________

we were born to die
Don't make me sad, don't make me cry sometimes love is not enough and the road gets tough i don't know why. Keep making me laugh, let's go get high The road is long, we carry on. Try to have fun in the meantime ©️ all right awat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Lun 6 Avr - 0:09

Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche, hâte d'en savoir plus la future bad moon rising.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Lun 6 Avr - 9:45

merci, blake (katheryn )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Mar 7 Avr - 8:58

La petite Lily Et gosh ton gif de présentation

Bienvenue sur le forum & bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Mer 8 Avr - 0:15

merci kittie (copine de gang )
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Sam 11 Avr - 19:40

Bonsoir.
Le délai accordé pour remplir ta fiche est, aujourd'hui, terminé. Tu peux demander sept jours supplémentaires pour achever ta présentation, si tu le souhaites. Dans le cas contraire et sans nouvelles de toi, ton compte sera supprimé dans une semaine.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Sam 11 Avr - 20:00

Laissez moi un délai vous ne vous débarasserez pas de moi ainsi merci
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Sam 11 Avr - 20:10

Je me doutais bien que tu n'allais pas te laisser disparaître dans les abîmes.
Merci, je donne donc sept jours supplémentaire.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Mar 14 Avr - 21:38


bienvenue en enfer

ça va croquer du zombie

Toi même t'sais que j'aime ton personnage et que j'veux de jolis liens avec J'apprécie beaucoup ta plume, elle est fluide et raconte l'histoire de façon bien compréhensible Bref, de ce fait, j'te valide

Il est temps pour toi maintenant de laisser ta trace sur le forum. Voici quelques liens qui te seront bien utiles :
✝️ CRÉER UN SCÉNARIO
✝️ CRÉER TA FICHE DE LIEN
✝️ CRÉER TA FICHE DE RP
✝️ FLOODER

N'oublie pas également d'aller vérifier que ton avatar a été ajouté au bottin, mais aussi que ton rang a été ajouté à l'annexe des groupes de survivants. Sur ce, bon courage pour ta survie.  



Revenir en haut Aller en bas
avatar

Invité
Invité

MessageSujet: Re: runners. Mar 14 Avr - 21:46

ce blanc me va tellement bien au teint

merci merci merci infiniment pour la validation et les compliments, ça fait vraiment plaisir ! j'ai hâte de rper ici, et tkt, on va se trouver un lien bien sympa
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: runners.

Revenir en haut Aller en bas

runners.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
✝ A WALK AMONG THE GRAVES  :: PRESENTATIONS-